Electricité
Dynamo: page index
Dynamo

Au début de l'électrification, on travaillait surtout avec du courant continu, plus facile à mettre en œuvre. Toutes les génératrices étaient donc des dynamos.


coté collecteur
1: Comme tout le courant fourni doit passer par le collecteur et les balais, il faut donc que celui-ci soit assez large. Le collecteur avec ses lamelles est en cuivre et vient d'être poli.

2: Les balais sont montés sur un axe. Ils sont en carbone, ce qui évite d'user le cuivre. Chaque charbon prélève une partie du courant. Il y a plus d'une centaine de charbons pour une dynamo industrielle. Chaque charbon prend du courant de deux lamelles voisines. Grâce à la résistance ralativement élevée du charbon, il n'y a pas vraiment de cours-circuit.

3: Le courant continu est collecté sur ces deux anneaux circulaires, un pôle positif et un pôle négatif.

Le coté bobinages de la dynamo est décrit sur la page de la compensation.

Une petite remarque préalable: la "dynamo" d'un vélo est en fait une magnéto. Bon, maintenant que vous savez cà, on peut commencer.

Si on parle encore tant des dynamos à l'école, c'est non seulement parce que le prof est trop faignant pour mettre son cours d'électricité à jour, mais également parce que la dynamo est à la base des générateurs modernes. Les principes valables pour la dynamo (excitation shunt, série, compound,...) restent d'application pour les alternateurs de 2018.

Le courant continu a un avantage indéniable: il est plus facile à mettre en œuvre. On peut tout simplement ajouter des dynamos à un réseau existant pour augmenter la puissance. Il n'est pas nécessaire de synchroniser les génératrices, puisqu'il n'y a pas de fréquence. On "monte en puissance" en augmentant le régime du générateur.

Le fonctionnement d'une dynamo est décrit en détail ici (excitation série, shunt, externe, compound). Quand la dynamo a une excitation indépendante, elle peut être utilisée comme amplificatrice magnétique

La dynamo de voiture est expliquée ici.


Compensation de la réaction d'induit

Une dynamo est utilisée pour produire du courant (continu). Le courant produit dans l'induit provoque également un champ magnétique qui s'oppose au champ magnétique principal (réaction d'induit). Ce champ magnétique dépend de la charge et doit être neutralisé dans les dynamos industrielles: voyez la page enroulements de compensation et pôles de commutation.

Toutes les dynamos utilisées dans des applications industrielles ont une compensation, mais cette compensation étant automatique et non-modifiable, les enroulements et les pôles de compensation et de commutation ne sont pas repris dans les schémas électriques.


Passage à l'alternatif

Dès que les puissances à fournir deviennent importantes, une dynamo convient de moins en moins. La dynamo nécessite un entretien régulier (remplacement des balais, lissage du collecteur, etc). Cet entretien nécessite l'arrêt de la dynamo.

Lisez la suite de l'article (guerre des courants) où on parle de courant alternatif et d'alternateurs.

La dynamo, cela semble de l'histoire ancienne. Non, non, dit le prof en soufflant la poussière de son bouquin, le compoundage est encore utilisé dans l'excitation des alternateurs modernes.

Les visiteurs qui viennent sur ce site sont controlés à leur arrivée. Quels mots-clefs ont-ils introduit dans leur moteur de recherche? Par exemple "condition d'amorcage d'une dynamo" ou "principe de fonctionnement d'une dynamo". Vous pouvez voir la liste des mots clefs qui ont mené le visiteur sur ce site à cette page.


Groupes Ward Leonard

Les groupes Ward Leonard se composent d'au moins deux dynamos dont l'une est employée comme amplificatrice. Il est ainsi possible de commander de fortes puissances avec un courant relativement limité, comme par exemple la commande de cages d'ascenseur dans les charbonnages où il faut à la fois beaucoup de puissance pour remonter des tonnes de charbon à très haute vitesse, mais où il faut également positionner très précisément les cages.

Une autre application est par exemple la transmission de la puissance d'un moteur diésel à l'hélice d'un navire. Un remorqueur doit pouvoir manœuvrer très précisément, mais également tirer des navires beaucoup plus lourds que le remorqueur. Un schéma de groupe Ward Leonard se trouve ici. Ces groupes sont également utilisés pour la commande d'ascenseurs.

Dans un groupe Ward Leonard, la dynamo est utilisée comme amplificateur. Certaines constructions (amplidyne) permettent une amplification de puissance d'un facteur de 10.000×, voyez la page consacrée aux amplidynes.


ACEC
Ateliers de Constructions Electriques de Charleroi
Génératrice courant continu compound
575kW 230V 2500A 107 tours/minute

C'est à cause du courant très élevé que le collecteur doit être si large et les balais si nombreux. Tout le courant fourni passe en effet par là.

Les photos (voiur également d'autres pages) ont été prises au musée Stoom en Stroom à Izegem, un des rares musées qui expose une machine électrique (dynamo et alternateur) mue par la vapeur. Cette machine a été installée en 1936 et fournissait du courant d'éclairage au centre-ville.

A cette époque, la plupart des villes étaient déjà passé au courant alternatif, mais l'électrification précoce de Izegem (à l'époque en courant continu) fait que la génératrice devait produire du continu pour les utilisateurs historiques.


Moteur universel

Le moteur universel est basé sur la dynamo. Une dynamo alimentée en courant va se mettre à tourner comme un moteur. Il n'est parfois pas possible de faire la différence entre un moteur à courant continu et une dynamo.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's