Root » Serveurs » Chauffage » Technique » Le circulateur
Le circulateur
un composant clé d'une installation
Circulateur

Pourquoi modifier la puissance du circulateur?

Quand le circulateur tourne trop vite, il n'y a pratiquement pas de différence de température entre he haut et le bas d'un radiateur. Le radiateur n'a pas le temps de dissiper la chaleur: le circulateur travaille en pure perte. La puissance du circulateur a été déterminée pour chauffer rapidement la maison, pas pour entretenir une température constante.
-

-

Pompe de circulation

"Le radiateur ne chauffe qu'à moitié"


Où placer le circulateur?
Bien que cela ne jour aucun rôle dans le fonctionnement du système (vitesse de circulation de l'eau), on recommande de placer le circulateur sur le tuyau de retour (eau refroidie) pour limiter les pertes thermiques, même si la maison dispose de plusieurs circuits indépendants.

Le gain en consommation est important quand on fait tourner le circulateur moins vite quand la température est pratiquement atteinte: un gain de 1kW par jour est possible sans que le confort ne s'en ressente.

En pratique, il n'est nécessaire de faire tourner le circulateur à vitesse maximale qu'en début de période de chauffe, quand tous les radiateurs sont froids. On ne remarque pas de différence en faisant tourner le circulateur moins vite une fois que la température désirée est pratiquement atteinte. Il est normal que le bas du radiateur soit froid dans une installation bien réglée!

Le chauffage central est apparu dans les maisons juste avant la seconde guerre mondiale. A cette époque on n'utilisait pas de circulateur, mais simplement la convection naturelle (l'eau chaude monte). C'est de là que vient l'habitude de placer les chaudières dans la cave. Pour augmenter la convection naturelle, on utilisait de gros tuyaux et on chauffait l'eau très fort (80°). Les maisons et hotels où le chauffage central était installé étaient hautes et étroites. Il n'y avait aucun système de régulation, si ce n'est la réduction du tirage à la chaudière au charbon et le robinet sur certains radiateurs.

Certains circulateurs sont équipés d'un réglage du débit (le débit influe sur la consommation électrique). En automme et au printemps, on peut faire trouner le circulateur à une vitesse moindre (tout comme on réduit la température de l'eau quand il ne fait pas très froid). Ce réglage est manuel, il s'agit d'un petit bouton sur le circulateur même.

A quelle vitesse doit tourner le circulateur? Quand le haut et le bas du radiateur ont environ la même température, c'est que l'eau circule trop vite et n'a pas le temps de refroidir, l'eau circule en pure perte. Si le bas du radiateur est froid, c'est que l'eau circule trop lentement (ou que le robinet est partiquement fermé).

Circulateurs automatiques

On trouve maintenat des circulateurs électroniques qui adaptent la puissance à la contre-pression. Ces circulateurs sont recommandés dans les maisons équipées de radiateurs thermostatés. Quand la température monte, les radiateurs vont se fermer. La contre-pression va augmenter et le circulateur va travailler à une puissance plus faible. Certains systèmes tiennent également compte de la température de l'eau et vont tourner plus vite quand l'eau est chaude (il faut placer le circulateur à la sortie de la chaudière et non plus au retour).

Les circulateurs automatique sont une solution aisée (utilisé en même temps que les robinets thermostatiques) pour obtenir une réduction de la consommation. Mais le gain est limité, car la chaudière reste à température, même quand ce n'est plus nécessaire.

Une telle solution n'est pas nécessaire dans notre système de commande par ordinateur, où le logiciel prend tous les paramètres en compte, et donc aussi la puissance du circulateur.

Plusieurs circulateurs?

Supposons que vous avez une maison avec deux fonctions différentes: une maison d'habitation et un cabinet de consultation (docteur).
  • Le cabinet de consultation est chauffé pendant la journée et tous les locaux reçoivent le même apport de chaleur
    On recommande un circuit d'eau séparé avec son circulateur propre qui ne tourne que pendant la journée. Des robinets à commande électrique ne sont pas nécessaire (puisque toute la zone est chauffée), mais on peut utiliser des robinets thermostatiques. La puissance de chauffe maximale est déterminée par la vitesse du circulateur et la température de l'eau.
  • La maison se compose de différentes zones chauffées séparément
    Le living a un programme de chauffe propre, les chambres également, etc. Nous utilisons un circulateur pour toute la partie d'habitation et l'apport de chaleur est limité par des robinets électriques commandés par ordinateur.
Les robinets électriques réagissent lentement et ne servent qu'à limiter l'apport de chaleur aux zones d'habitation qui ne sont pas utilisées. En modulant la vitesse du circulateur (et en jouant sur la température de l'eau) nous pouvons adapter l'apport de chaleur à la demande.

Le cabinet de consultation avec ses dépendances est en fait une seule zone qui reçoit le même apport de chaleur.

Il y a un différentiel de pression H qui correspond à un débit donné q.

Quand un robinet thermostatique se ferme le débit diminue à q' et le différentiel de pression augmente à H'. La consommation du circulateur va augmenter car il doit vaincre une pression plus forte (circulateurs manuels). Cette surconsommation est en pure perte car la demande en chaleur est plus faible.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's