Root » Serveurs » Photoreportages » Guerre » Electronique
Guerres
Electronique
Photographie

C'est dans le secteur de l'électronique que l'évolution a été la plus marquée pendant la seconde guerre mondiale.


Détection à distance d'un avion (par le bruit concentré vers un microphone)
Le réflecteur n'était pas parabolique, mais sphériques, ce qui permettait de localiser (plus ou moins...) la source en déplacant le micro.

Plusieurs détecteurs ont été fabriqués par les anglais dans l'entre deux guerres, mais l'apparition du radar a rendu ces systèmes obsolètes.


L'évolution du radar: d'une détection purement accoustique au radar de poursuite pouvant guider les canons.


Les tubes militaires allemands dans une gaine métallique.
Le soquet avait une forme spéciale et maintenait partaitement le tube en place.

L'influence de la science sur le déroulement de la seconde guerre mondiale

L'évolution de l'électronique pendant la seconde guerre mondiale

Un des secteurs technologique qui a le plus évolué pendant la seconde guerre mondiale, c'est bien l'électronique. Les tubes de radio existaient déjà avant la seconde guerre mondiale, mais leur utilisation n'a vraiment pris son envol que pendant la guerre.

Philips était le plus grand producteur de tubes de radio avant la seconde guerre mondiale. Juste avant l'invasion allemande, des machines pour la fabrication du tube EF50 (le premier tube vraiment moderne fabriqué à grande échelle) ont été transportées en Angleterre.

Les techniciens d'Eindhoven étaient au courant du fonctionnement des tubes. Il savaient que les tubes pouvaient être endommagés par des impuretés, qui réduisaient l'émission thermo-ionique (enpoisonnement de la cathode). Les ingénieurs néerlandais ont ainsi placé un réservoir de chlore dans les ateliers. Ce réservoir libérait continuellement une quantité indétectable de chlore, mais la quantité de chlore absorbée pendant la fabrication du tube était malgré tout suffisante pour détruire la cathode au bout d'un certain temps. Les tubes étaint donc en ordre quand ils sortaient de l'usine, mais une fois montés dans un circuit, il ne tenaient que quelques semaines (source).

Les allemands étaient fort en avance au début de la guerre: ils avaient un radar plus perfectionné que le système anglais, ils avaient un système de télévision qui a fonctionné avant et pendant la guerre et les installations allemandes laissées en place à Paris à la fin de la guerre ont été réutilisées par les français. Ils ont réalisé la première vraie fusée (avec système de guidage électronique).

Mais ils étaient pratiquement seuls face à un adversaire numériquement plus fort. L'avance allemande s'est réduite pendant la guerre et les allemands étaient souvent forcés d'adapter des techniques existantes au lieu d'innover. Des circuits préfabriqués étaient modifiés pour contrecarrer l'avancée alliée, au lieu d'inventer quelque chose de nouveau.

Grâce au magnétron, les alliés ont développé le radar hautes fréquences permettant d'utiliser des antennes plus petites. Il était même possible d'utiliser des paraboles qui sont beaucoup plus directives que les antennes à dipoles, mais qui nécessitent des fréquences extrèmement élevées puisque la parabole doit être beaucoup plus grande que la longueur de la fréquence utilisée. Les alliés avaient des avions équipés d'un radar à ondes décimétriques (et parabole), tandis que les avions allemands n'avaient que des dipoles qui ralentissaient les avions et étaient moins précis.

On trouve des tubes radio un peu partout. Les allemands ont même défini une série standardisée de tubes militaires avec boitier extérieur métallique et socquet adapté aux conditions militaires. Les caractéristiques de la plupart de ces tubes n'étaient pas fameuses, mais justement à cause de ces caractéristiques basiques, ces tubes pouvaient être fabriqués par de nombreuses usines et les circuits tenaient compte des caractéristiques moyennes. Les amplificateurs radio avaient par exemple un étage de plus pour compenser l'amplification moindre des tubes.

S'il y a un domaine où les tubes n'ont que peu été utilisés, c'est dans les ordinateurs. Il faut plusieurs milliers de tubes pour construire un ordinateur minimaliste et la fiabilité plutot moyenne des tubes fait qu'un ordinateur équipé d'un tel nombre de tubes ferait que l'ordinateur serait plus souvent en panne qu'en fonctionnement. Les ordinateurs à relais étaient plus lents mais plus fiables. Ce n'est que dans le cas où une grande vitesse d'exécution était nécessaire (décodage des messages Lorenz allemands) qu'on a utilisé des ordinateurs. Pour éviter qu'ils ne tombent trop souvent en panne, on les laissait fonctionner nuit et jour (c'est lors de la mise en route que les tubes tombaient en panne). Pour compenser le manque de fiabilité d'un ensemble se composant de milliers de tubes, les anglais avaient construits 10 de ces ordinateurs, permettant l'entretien et la réparation pendant que les autres continuaient à fonctionner.

L'évolution du radar
le Würzburg Riese (radar de poursuite allemand)
l'identification Friend or Foe
Chain Home le radar au sol anglais
Klein-Heidelberg le premier radar bistatique était allemand.
Le radar est une technique qui a vraiment pris son essor pendant la seconde guerre mondiale. Les systèmes deviennent de plus en plus perfectionnés, permettant de suivre un avion à plus de 10 km de distance et de guider simultanément les canons.

C'est bien d'avoir des radars qui localisent les avions à plus de 70km, mais c'est encore mieux de les identifier comme étant ami ou ennemi. L'identification IFF est souvent accouplée au radar.

La guerre des ondes
Le rayon de la mort qui guide les avions vers leur cible. Une trouvaille allemande qui n'a pas fait long feu.

Le système Hellschreiber
C'est mieux que le fax, c'est mieux que le morse, c'est mieux que le télex. Voici le système Hell. Le seul moyen de communication des allemands encerclés en Russie était le système Hell. Un système relativement simple, portable et extrèmement fiable.

Les balises radio allemandes
Ou comment réutiliser du matériel déclassé.

Les premiers ordinateurs
Les premiers ordianteurs utilisés pendant la seconde guerre mondiale. Si tu as suivi des cours d'informatique, tu as appris que le premier ordinateur était l'ENIAC américain. Or, ce n'est pas vrai. L'ENIAC était bien un des premiers ordinateurs, mais pas le premier.

HF/DF: High Frequency Diredction Finder
La radiogoniométrie permettait de localiser les sous-marins allemands (et aussi les émetteurs de la résistance).

Fritz-X
La bombe téléguidée commandée par un joystick. Je vous le disait déjà: tout a été inventé pendant la guerre.

Les débuts de la télévision
Les premiers essais de télévision ont commencé avant la guerre, mais les émissions ont été stoppées en Europe dès 1939 (l'invation de la Pologne). Les allemands ont par contre continué à émettre pendant pratiquement toute la guerre. L'émetteur allemand le plus connu était situé à Paris et utilisait la tour Eiffel comme antenne.

Les communications par fil et par radio
Les communications deviennent de plus importantes. Les allemands utilisent tous les moyens: le morse, le code Hell et la voix. Ils préfèrent utiliser les communication téléphoniques qui ne peuvent pas être captées par l'ennemi, mais il y a des situations où il faut utiliser la radio. De plus, dès le début du débarquement en Normandie, les résistants français et belges sont mis au travail et coupent les lignes téléphoniques, forçant les allemands à utiliser la radio.

Nomenclature des tubes de radio
Les codes des tubes de radio (surtout ceux produits après la guerre) est standardisé en Europe.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's