Servers » Pictures » Hauts Fourneaux » Lieux » Forges de Clabecq
Urbex haut fourneaux
Forges de Clabecq
Sidérurgie et métallurgie
La richesse de la Belgique ne pousse pas aux arbres.
Ce n'est pas le sirop de Liège qui a rendu le pays prospère!

FdC: Forges de Clabecq

Les Forges de Clabecq ont attiré mon attention sur la sidérurgie: les grèves sauvages d'abord, et puis la destruction du patrimoine industriel et historique de la région.

Fin 1996, les Forges de Clabecq vont pour la première fois en faillite. Des grèves sauvages bloquent le centre du pays. La région wallone tente de sauver les Forges, mais se fait rapidement taper sur les doigts par la commission européenne. Duferco reprend le site pour une bouchée de pain, relance la production d'acier, mais doit se rendre compte qu'il n'est pas possible de fabriquer de l'acier à un prix compétitif. C'est la ferméture définitive de la ligne à chaud fin 2001. Les installations sont démolies petit à petit.

D'où vient le terme “Forges”?
Une forge était avant l'apparition des hauts fourneaux un lieu où on affinait le métal. Le métal qu'on obtenait dans les bas fourneaux était mélangé à des impuretés qu'il fallait éliminer par cinglage: c'était le travail du forgeron.

Historique et raison de la faillite des Forges de Clabecq.

Les Forges de Clabecq étaient un complexe industriel qui transforme le minerai de fer en acier et en produits finis. Les Forges avaient également des ateliers où du matériel ferroviaire (wagons de chemin de fer) étaient construits. Avec explication du fonctionnement d'un haut-fourneau.

Les Forges reprises par Duferco: l'histoire ne durera que quelques années.

Nouvelle visite en

Hélâs, tout a pratiquement disparu et ce qui reste ne vaut plus le détour. Fin de Clabecq, un épilogue.

“No more... Papy Microgram”

“No more labor days for Papy Microgram”
Quand je suis repassé en 2012... No more Papy Microgram:
La cage de l'ascenseur du HF6 a été démolie.
Remarquez l'avancement des démolitions à l'arrière-plan.

La dernière photo est celle de la destruction du HF6 qui a eu lien non pas avec des explosifs, mais avec des vérins hydrauliques qui ont poussé le fourneau, une fois les structures de soutient démolies. La fin d'une époque, vraiment. Pour y mettre quoi à la place? Des bureaux et des appartements. Alors que de nombreux terrains industriels (par exemple à Halle) ne trouvent pas locataire.

Quelques photos du temps de l'apogée de Clabecq.
La première photo montre un des anciens haut fourneaux (HF1 à HF5) avec un système de chargement à benne Staehler.
Le dernier HF en fonctionnement sera le HF6.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's