Florange
Sidérurgie Lorraine
La fin
Servers » Photoreportages » Hauts Fourneaux » Lieux » Florange
Servers » Pictures » Hoogovens » Lokaties » Florange
-

-

Florange

Le groupe ArcelorMittal a décidé la ferméture définitive de la "phase liquide" de la sidérurgie Lorraine (chez nous on dirait "ligne à chaud"). Le dernier site en activité (si on peut dire...) était celui de Florange avec des hauts fourneaux à "l'arrêt momentané", mais dont l'entretien ne se faisait plus depuis plus d'une année.

Il ne reste donc plus aucun haut fourneau en activité en Lorraine, alors que c'est une région fortement industrialisée. La minette lorraine (le minérai de fer) était extrait dans la région (il s'agissait de gisements en surface, donc faciles d'accès) et le charbon étaient disponibles en grande quantité.

Malheureusement, les sidérurgistent veulent un minérai de meilleure qualité, plus concentré et contenant moins de phosphore. Il n'est plus possible de produire de l'acier de façon concurrentielle à partir de la minette lorraine. Les sites industriels de Lorraine ont ainsi un désavantage géographique en comparaison des sites situés au bord de mer. Ils sont tous fermés, comme le site de Uckange et Esch-sur-Alzette. Les sidérurgistes n'utilisent en effet plus que du minérai importé.

Les bouches d'égout sont fabriquées en fonte.
Pont-à-Mousson était le plus grand producteur.

Putdeksels zijn uit gietijzer gemaakt.
De meeste putdeksels komen uit Pont-à-Mousson

Le site était déjà un an à l'arrêt et le sidérurgiste n'avait à l'origine prévu aucun entretien (puisque leur but était la ferméture du site): la demande en acier est toujours aussi faible, de 25% inférieur au pic de 2007 et il n'est pas interessant de maintenir un haut fourneau en état de marche si on ne compte pas le remettre en route. La ligne à chaud de Liège est aussi définitivement à l'arrêt.

L'industrie sidérurgique n'est pourtant pas totalement à l'agonie: la récupération de vieux métaux pour en faire à nouveau des tôles fonctionne normalement.

Pont-à-Mousson, cela vous dit quelque chose? Bien évidemment: la plupart des plaques d'égout ont été fabriquées à Pont-à-Mousson en Lorraine. La minette lorraine était parfaite pour faire des bouches d'égout en fonte. Actuellement, c'est l'Inde qui est le plus grand producteur mondial de bouches d'égout.


ArcelorMittal heeft besloten zijn laatste hoogovens in Lotharingen stil te leggen. Deze hoogovens waren al een jaar geleden stilgelegd, maar nu is het definitief: ze worden niet meer opgestart.

Lotharingen heeft nu geen enkele hoogoven meer, terwijl dit een zeer geindustrialiseerde regio is. De grond is er rijk aan ijzererts en kolen waren overvloedig aanwezig. Andere produktiesites (nu allemaal stilgelegd) zijn Uckange en Esch-sur-Alzette.

Maar de industrie vraagt betere ertsen die de produktie goedkoper laten verlopen: men gebruikt tegenwoordig enkel nog geïmporteerde ertsen, terwijl de mijnen verre van uitgeput zijn. Een lokatie dicht bij zee is dan natuurlijk optimaal.

In Florange en omstreken is enkel de recuperatie nog interessant (dicht bij de bron) om er nieuw staal van te maken. De vraag naar staal blijft laag, en dit is de reden dat alle onrendabele sites gesloten worden: ook de warme lijn van Luik is stilgelegd.

Toch is Lotharingen een industrie-gebied zoals het Ruhr-gebied, Luik, Charleroi en het Noorden van Frankrijk. De meeste putdeksels werden gemaakt in Pont-à-Mousson in Lotharingen. Tegenwoordig is Indië de grootste producent van putdeksels geworden.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's