Root » Serveurs » Photoreportages » Belgique » Ostende » Corona
Ostende
pendant la crise du corona
Photographie
Oostende pendant la crise du virus corona
"Morte a Venezia Ostenda"
-

-

Cet article fait suite à l'article sur la destruction du Kraal près de la digue.

Nous sommes au milieu de la crise causée par le virus du corona. Je suis coincé à Ostende, tandis que de nombreux bruxelois voudraient aller à la mer: il fait super beau mais il n'y a personne à la plage. Tous les magasins, les petits cafés et les entreprises sont fermés.

L'ambiance me fait penser à "Morte a Venezia" (un film que je vous recommande chaudement maintenant que vous êtes coincés à la maison et que vous n'êtes pas encore suffisamment déprimés). Plusieurs batiments historiques vont être détruits cette année, entre autre la piscine de natation et l'école avec son internat situé sur la digue. La destruction de l'école continue malgré la crise du corona.

La piscine avait un style propre, proche du brutalisme qui avait fait jaser à la fin des années 1960 (c'était l'époque du flower power). Le batiment a un style très prononcé mais qui s'intègre malgré tout bien à l'environnement. Le batiment n'est pas trop haut et est bien à sa place entre les Galeries Vénitiennes et le Thermæ Palace classique.

La plupart des bassins de natation sont fermés entre la noël et le nouvel an et bon nombre de clubs sportifs se donnent rendez-vous à Ostende, car la piscine reste ouverte. Les sportifs de haut niveau doivent nager au moins trois fois par semaine pour garder leur condition. Pour les plus jeunes, c'est bien d'aller nager à une centaine de mètres de la mer.

La nouvelle piscine sera située en ville, à un carrefour qui est actuellement fort encombré. Les embouteillages à ce carrefour risquent encore d'augmenter avec tous les appartements qui se construisent près de la dugue; il faut passer par ce carrefour pour y arriver. Il n'y a pas de parkings aux alentours (sauf quelques parkings payants). On aurait mieux fait de placer la piscine à l'endroit du Media Center, une centaine de mètres plus près de la mer. Il y a un grand parking et il y a nettement moins de circulation. De plus, il y a également un arrêt de tram, tout comme à l'endroit actuel de la piscine.

Cet endroit a tout les avantages pour y construire la nouvelle piscine, mais non, on va y mettre des appartement, encore des appartement et toujours des appartements. Il faut savoir que ces appartements rapportent plus à la commune (qui aura du mal à payer ses pensions dans les années à venit). La piscine, qui est utile à toute la population doit être construite sur un terrain mal situé et de moindre valeur.

Dans mon quartier, il y avait une maternité qui a été remplacée par quoi? Je vous le donne en mille: par des appartements! La ville perd tout son attrait et sa diversité. Torhoutsesteenweg, qui est une artère très importante de la ville a perdu tous ses petits commerces classiques: la dernière épicerie de la rue va fermer cette année. Le frietkot est remplacé par un pita-bar. Beaucoup de maisons sont vides, la rue compte un grand nombre de maisons insalubres. On ne voit plus que des magasins de nuit, des boucheries halal et une dixaine de coiffeurs turcs. Dans quelques mois, le petit magasin LGBT avec son drapeau arc-en-ciel un peu trop voyant va être incendié.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-