Sanatorium du Basil
Sanatorium "Dernier Soupir"
Borgoumont
Root » Serveurs » Photos » Belgique » Endroits » Basil

Le sanatorium de Borgoumont, mieux connu sous le nom de sanatorium du Basil par les urbexeurs a été construit à partir de 1900. Moi je l'appellerais plutôt le sanatorium "dernier soupir"

Il n'y avait pas de traitement de la tuberculose au début du siècle précédent. Les enfants trop faibles étaient envoyés dans un préventorium pour reprendre des forces pour pouvoir vaincre la maladie (ce qui réussissait généralement bien). Un préventorium diffère d'un sanatorium en se sons qu'il y a encore une chance de guérison.

Le sanatorium était utilisé pour les adultes qui avaient déjà des symptômes. Une guérison était peu probable, mais il était possible de ralentir la progression de la maladie. La maladie attaquait les poumons et les os.

Il s'agit d'un des premiers sanatoriums qui a été construit en Belgique. La région de Liège était fort industrielle et les malades étaient envoyés en dehors de la ville. Isolé de tout, Borgoumont était un mouroir de luxe.

Des institutions semblables ont été construites dans différents pays. Elles étaient toujours construites loins des lieux habités pour éviter la contagion. La tuberculose a pu être vaincue dans les années 1950 grâce à l'utilisation d'antibiotiques. Les institutions ont dû fermer dans les années 1960 et 1970, ou se sont reconverties. Il y avait une forte pollution de l'air à cause de la reconstruction du pays après la guerre (cokeries, hauts fourneaux, sidérurgie,...) et donc de nombreux enfants atteints d'astme. Certains centres se sont reconvertis dans ce créneau.

Le sanatorium a une forme particulière pour concentrer la lumière du soleil. Il y a de grands balcons et de larges baies vitrées. Les dortoirs étaient aux étages et la cuisine au rez-de-chaussée. Le personnel dormait généralement dans des chambres sous le toit.

Après la période "tuberculose" le batiment a servi de maison de repos et de soins, puis un batiment plus adapté a été construit un peu plus bas et le sanatorium a servi pour héberger des demandeurs d'asile entre 2010 et 2013. Le sanatorium "Dernier Soupir" est à l'abandon depuis cette période. Il n'y a plus rien dans les salles, toutes les vitres sont brisées, c'est un batiment sans âme qui ne vaut pas le détour. Les plaques en plastique blanc ajoutées je ne sais pas pourquoi sont affreuses.

A droite une des rares installations restantes: le moteur de l'ascenseur.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's