Systèmes Surround
...et systèmes multi-zone
TechTalk
Root » Serveurs » Electro-ménager » Audio-vidéo » Systèmes surround
Les premiers essais de stéréophonie ont été réalisés avec deux systèmes de diffusion, par exemple le son du téléviseur et le son de la radio (les deux chaines émettant le même programme). Ces tentatives n'ont pas fait long feu à cause de la mauvaise qualité sonore des programmes (émetteur en "petits ondes" à modulation d'amplitude) et du son de la télévision. Avant de faire des émissions en stéréo, il était plus opportun d'améliorer la qualité sonore des émissions existantes. Cela a été réalisé avec la modulation de fréquence permettant une bande passante plus large (jusqu'à 15.000Hz au lieu de 4.500Hz) et un meilleur rapport signal/bruit.
-

-

La stéréophonie fait son apparition dans les années 1960. La République Fédérale Allemande est pionnière, car ce pays est couvert d'émetteurs FM, les seuls qui permettent des programmes stéréophoniques. En effet, après la seconde guerre mondiale, la RFA ne pouvait plus construire d'émetteurs nationaux (du genre Europe-1 ou Radio-Luxembourg) et devait se limiter à des émetteurs locaux, pour lesquels la bande FM a été choisie car les signaux ne se propagent que sur une centaine de kilomètres.

Historique

On a rapidement tenté de donner une dimension supplémentaire à la stéréophonie. Les premiers systèmes (tout simples) envoyaient le signal de différence gauche-droite à un troisième haut-parleur placé à l'arrière. Comme les fréquences basses sont présentes dans les deux canaux gauche et droite, le canal de "surround" peut être plus petit. Le problème est qu'il ne s'agit pas vraiment d'une information supplémentaire. Le troisième canal contient surtout du bruit de fond (très présent lors d'émissions radio). Voir figure 1.

On a essayé par après un système quadraphonique. Les 4 canaux sont équivalents. Ce système n'est jamais vraiment percé car il fallait des disques et des tournes disques spéciaux. Voir figure 2.

Le système Dolby Pro-Logic est le premier système qui a eu du succès. Au contraire de la quadraphonie, ce système est totalement compatible avec les appareils et sources classiques (non-surround), ce qui est la raison principale de son succès. L'effet surround est encodé par une sous-porteuse (comme dans le cas de la FM stéréo). Si cette porteuse est présente, nous avons affaire à un signal surround et le décodeur est mis en fonction. Tous les appareils HiFi stéréo peuvent reproduire l'information surround: les disques et les enregistreurs vidéo stéréo (VHS HiFi et Betamax). Même les programmes radio peuvent en théorie être en surround. Ce type de surround a deux caractéristiques:

  • Le système est totalement analogique et produit un bruit de fond important dans les canaux arrières
  • Les canaux arrières qui ne transmettent que l'information surround sont moins puissants (ceci au contraire de la quadraphonie).
On a d'abord utilisé un seul canal du centre (pour la parole) et un canal surround envoyé aux deux haut parleurs arrière. Voir figure 3.

Le système Dolby Pro-Logic II (figure 4) est une petite amélioration: on ajoute un caisson de basses et on sépare les canaux arrières. C'est le système surround analogique le plus utilisé. Ce système se compose de deux haut-parleurs principaux (gauche-droite), un centre (pour la parole), un caisson de basses et deux haut-parleurs arrières avec bande passante limitée (le système Dolby Pro-Logic n'est pas en mesure de fournir une bande passante complète)

Les systèmes Dolby Digital et DTS (Digital Theater Systems) utilisent la même configuration, mais tous les haut parleurs doivent permettre la diffusion de la bande passante complète (une obligation pour pouvoir porter le symbole Dolby Digital ou DTS). Le canal d'effet peut être limité car il ne couvre que les effets sonores (généralement des fréquences relativement basses). Le canal "centre" est nécessaire pour que la parole puisse "sortir" du téléviseur même (le placement souvent fantaisiste des enceintes ne permet pas une bonne image stéréophonique). C'est à partir de ce système qu'on a utilisé la dénomination 5.1 (5 canaux équivalents et un canal de basses).

Bose, qui est pourtant connu pour ses systèmes surround n'a jamais réussi à obtenir le label "DTS" car ses systèmes ne répondent pas aux normes qualitatives minimales.

Les systèmes 6.1 (Dolby Digital EX, DTS-ES) et 7.1 (Dolby Digital Plus, DTS HD) ne sont utilisés que dans des salles de cinéma.

En pratique

Actuellement, on ne trouve plus que des systèmes digitaux. Il faut une source numérique pour pouvoir bénéficier de l'effet surround (par exemple une source DVD). La connection entre le lecteur et le décodeur-amplificateur doit être numérique, mais il existe aussi des unités combinées (lecteur/décodeur/amplificateur) de qualité sonore moindre.

Le système se compose de 5 canaux identiques: 2 canaux stéréo normaux, un canal pour la parole (centre) et deux canaux arrière. Le caisson de basses reçoit uniquement les basses.

Quand on écoute une source sans effet surround (radio ou DVD sans codage surround), il n'y a que les deux haut parleurs classiques qui fonctionnent. Certains appareils créent un effet surround en ajoutant des effets (écho, déphasages) qui sont envoyés aux haut-parleurs arrière. Chaque amplificateur produit cet effet à sa façon, mais cela n'a rien à voir avec de la haute fidélité.

Configuration des basses

Un réglage important est la configuration des basses. Si tu achètes un système complet, il n'y a rien à configurer.

Ce n'est qu'en cas d'un système se composant de modules indépendants qu'il faut adapter le système à la configuration utilisée. La base du système Dolby Digital sont 5 canaux identiques qui doivent être en mesure de reproduire toute la bande sonore. Pour rendre le système moins onéreux, on permet l'utilisation de haut-parleurs plus petits (des "satellites") qui ne reproduisent pas les basses. Les basses sont alors envoyées uniquement au caisson de basses. Nos oreilles ne sont pas en mesure de "placer" la source de basses et ce système est une alternative acceptable.

Il faut configurer l'amplificateur pour qu'il envoie ou non les basses aux 5 haut-parleurs. La qualité sonore est réduite si on envoie un signal complet aux petits satellites. De plus, ces petits haut-parleurs ne résisteront pas très longtemps.

Surround comme multiroom?

Le système surround numérique utilise 5 canaux équivalents. Ne pourrait-on pas envoyer ce signal supplémentaire vers d'autres pièces de la maison? La réponse est NON et cela pour plusieurs raisons:
  • Le système n'est pas conçu à l'origine pour le multiroom et l'amplificateur ne dispose pas de sorties supplémentaires (sorties A / B).

  • Les haut-parleurs arrières ne contiennent que des effets sonores et ne contiennent donc pas toute le signal sonore. Quand on écoute une source non-surround, les haut-parleurs arrière ne fonctionnent pas ou contiennent un effet synthétique. Ecouter u tel signal sysnthétique n'est pas agréable.

  • Il n'est pas possible de dédoubler les haut-parleurs principaux (gauche-droite), cela produit un affaiblissement du signal (et éventuellement une surcharge de l'amplificateur) et n'est pas recommandable.

La preuve que les systèmes surround ne sont pas prévus pour le fonctionnement multi-room: un amplificateur classique a un interrupteur A / B permettant d'enclencher une ou deux paires de haut-parleurs. Les haut parleurs "B" pouvant être placés dans une autre pièce. Les systèmes surrond n'ont pas de fonction A / B.

Un vrai système multiroom (comme ceux utilisé dans les commerces) n'utilise même pas la stéréo. L'effet stéréo en configuration multi-room n'est pas nécessaire non plus dans les maisons privées (cuisine, bureau,...: une sonorisation minimale est suffisante)

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's