Antenne FM d'intérieur
Montage cascode
TechTalk
Root » Serveurs » Electro-ménager » Electronique » Antenne FM d'intérieur

Il y a quelques années, j'avais acheté une antenne FM d'intérieur. malgré qu'elle a couté assez cher, elle n'a fonctionné que quelques années.
-

-

Au bout de 3 ans, l'antenne "made in China" a commencé à osciller. Il y avait constamment un bruit de fond (une sorte de sifflement) dès que je passais en stéréo. Ces appareils sont conçus pour tenir le coup tout au plus quelques années, et puis on peut les jeter.

C'est donc le moment de construire moi-même mon antenne FM d'intérieur. J'ai utilisé les transistors et les composants que j'avais sous la main, il n'y a donc pas vraiment d'optimalisation.

C'est devenu un montage cascode qui est souvent utilisé car l'effet nocif de la capacité entre le collecteur (ou drain) et la base (ou gate) est éliminé. Ce n'est pas mon invention, ce type de montage existait dès le début des récepteurs de radio et de télévision (bande FM et VHF). On utilisait un ECC85 ou un PCC84 pour la radio ou la télé.

Le drain du premier transistor est maintenu à une tension constante par le transistor suivant qui est branché en base commune et qui a donc une résistance ohmique très faible. Le premier transistor fonctionne ainsi en amplificateur de transconductance (une variation de tension à l'entrée est transformée en variation de courant).

Le premier transistor est un BF245C qui peut monter jusqu'à 700MHz. Le transistor est monté en émetteur commun, mais le second transistor bloque le drain à une tension fixe, pour que la capacité de Miller ne joue pas.

Le second transistor est un BF173 avec base commune. Le signal arrive donc par l'émetteur (la base est à un potentiel fixe et est découplé par un petit condensateur). La résistance d'entrée est très basse, et cela est nécessaire pour assurer un fonctionnement correct du montage cascode. La résistance d'entrée très faible du second transistor fait que le gain en tension du premier transistor est inférieur à l'unité. Toute l'amplification en tension est assurée par le second transistor.

Il est également possible de remplacer le BF173 par un second BF245C, le schéma ne doit même pas être modifié. J'ai finalement opté pour le second montage. Le circuit avec deux BC245C peut également être utilisé comme antenne active DAB ou DVB-T.

Quand on utilise un BF245 on peut modifier le gain en remplacant la seconde résistance par une résistance variable de 100k avec le gate branché au curseur. Le gain de l'ensemble est assez faible et le circuit peut fonctionner continuellement à son gain le plus élevé (sans résistance vairiable).

L'antenne est une tige de 1.5m (demi-longueur d'onde) qui est directement connectée à l'ampli. Placez l'antenne avec l'ampli sur une étagère et reliez le tout au récepteur par un cable d'antenne classique.

Le circuit ne doit pas nécessairement être construit sur une plaquette de circuit imprimé, il peut être construit "en l'air". Il faut simplement faire attention que la sortie ne voie pas l'entrée: l'entrée doit se trouver d'un coté et la sortie de l'autre.

La consommation est d'environ 10mA avec une tension d'alimentation de 18V non stabilisée mais bien filtrée. Le gain est d'environ 8dB et le circuit est très stable sans bruit de fond notable. Les montages cascodes sont reconnus comme étant très efficaces.

Au lieu d'utiliser deux transistors indépendants, il est également possible d'utiliser un transistor mosfet à double gate, dont le second gate est placé à une tension fixe.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's