Dometic
Frigo à compresseur Dometic
TechTalk
Root » Serveurs » Electro » Ménager » Frigos » Dometic
Description générale des frigos transportable Dometic.
-

-

Les détails relatifs aux produits spécifiques le Dometic CDF-18 et Dometic CFX-28 sont repris sur une page spécifique. Nous nous concentrons sur les frigos transportables Dometic en général.

Le compresseur utilise un moteur à courant alternatif qui est plus fiable et qui a un meilleur rendement que les moteurs à courant continu. Ce type de moteur produit également moins de bruit qu'un moteur à courant continu (moteur à charbons). Il nécessite un onduleur qui van transformer le continu en alternatif de fréquence variable. Il est ainsi possible en théorie de moduler la puissance que le compresseur doit fournir, mais avec le CFX-28 ce n'est pas vraiment le cas: le compresseur tire entre 2.4 et 3.6A indépendamment de la demande de froid. Une minute après le démarrage, la consommation monte à 5A (65W) pour retomber au bout de quelques minutes. Le courant peut monter à 7A si le moteur doit démarrer en charge (redémarrage après une courte coupure de courant). Le CDF-18 module légèrement la puissance selon la demande de froid.

Les deux appareils testés font nettement moins de bruit qu'un frigobox à élément peltier, dont le ventilateur peine à évacuer la chaleur. Un frigo à compresseur est plus lourd qu'un frigo à élément peltier, mais il est malgré tout aisément transfportable grâce à sa grande poignée (pour le CDF) ou ses deux poignées (CFX). Mais finalement, le contenu est plus lourd que l'appareil même.

Performances et consommation

Il est important de noter que la température mesurée dépend des aliments dans l'appareil. Même si on introduit des aliments à température ambiante, le frigo ne va pas fonctionner beaucoup plus fort: le frigo refroidit l'air intérieur, et c'est cet air qui refroidit les aliments. Au bout de plusieurs heures, après qu'il y ait eu une égalisation des températures, la consommation dépend de la température extérieure et de la température demandée (ΔT).

Pendant les tests, la température varie entre 23 et 25° et la température mesurée à l'intérieur du frigo est juste inférieure à 10°.

Pour refroidir la même quantité de nourriture, pratiquement tous les frigos à compresseur consomment la même puissance. Mais les différences apparaissent dès qu'il s'agit de maintenir la température.

  • Le Dometic CDF-18 se met en route une fois toutes les 15 minutes pendant 2 minutes, donc une consommation horaire de 5.4Wh
  • Le Dometic CFX-28 se met en route une ou deux fois par heure mais consomme plus pendant son fonctionnement (consommation instantanée de 55W environ)
En comparaison, un petit frigo de table consomme en moyenne environ 30Wh. L'isolation des deux frigos Dometic est donc très bonne!

Mon appareil de mesure de la consommation: il mesure la consommation instantanée, la consommation moyenne et le facteur de puissance.

Le Dometic CFX a une consommation plus élevée à la mise en route (le frigo est plus grand), mais l'isolation est meilleure et la consommation par 24 heures est pratiquement identique à celle du CDF plus petit. Notez que l'alimentation 230V du frigo CFX consomme environ 1.3W à vide. Sur 12V, dans des situations identiques le CFX consomme 4.5Wh per heure en moyenne et le CDF 4.2Wh/h

Alimenté sur batteries, les deux frigos maintiennent toute une nuit une température de 5° avec un accu LiFePO4 12V 10Ah (pendant la journée l'accu est rechargé via un panneau solaire qui alimente également le frigo). Avec un ΔT de 20° on a une consommation de 0.5Ah/h, ce qui est très bien (c'est même 5× mieux qu'un frigo domestique).

En fonctionnement presque permanent (dans une voiture en plein soleil) les frigos maintiennent la température pendant plus de 3 heures avec la même batterie de 10Ah.

Quand on met des aliments tièdes, la consommation s'en ressent. Elle est identique par litre d'eau à refroidir (elle fait plus que tripler la consommation la première heure).

Les deux frigos peuvent conserver des aliments surgelés. Le CDF-18 peine à maintenir une température de -15° (le compresseur travaille en permanence) et le CFX se met en route 60% du temps quand il faut maintenir une température de -18° par une température extérieure de 25° (indication sur le panneau -16° correspond à -18° mesuré). Quand le compresseur travaille plus de la moitié du temps, cela veut dire qu'il n'a pratiquement plus de réserve. La consommation est de 18 à 20W pour maintenir la température à -18.

Conclusion

Les deux appareils testés répondent parfaitement aux besoins. Le CDF-18 est plus petit et est plus lent à refroidir les aliments, le CFX-28 a un compresseur plus puissant qui refroidit plus vite, mais en fin de compte la consommation sur 24 heures est pratiquement la même.

Les deux appareils peuvent servir de frigo d'appoint. Pour une utilisation domestique il est recommandé d'acheter un modèle un peu plus grand que le CDF-18 qui dispose d'un compresseur plus puissant. C'est plus important si on ajoute régulièrement des boissons et des denrées à refoidir, c'est moins important s'il s'agit surtout de garder au froid des boissons. Dans ce cas, le Dometic CDF-18 est idéal car il consomme très peu.

Quand on conserve des boissons dans un frigo ménager, elles sont souvent beaucoup trop froides. Si on met le thermostat de Dometic au minimum (10° pour le CFX qui a un indicateur numérique), on obtient une température qui est idéale pour les boissons.

Conclusion technique

J'ai remarqué que quand le Dometic CFX travaille à très basse température, la consommation devient moindre au bout d'une heure. J'avais également remarqué que l'évacuation de l'air chaud était plus efficace avec la série CDF. La consommation moindre serait-elle causée par la surchauffe du moteur-compresseur (et son fonctionnement en mode dégradé)?

J'ai dirigé un gros ventilateur industriel sur la prise d'air du frigo. Au bout de quelques secondes la température de l'air sortant était la même que la température ambiante. Avec la circulation très intense de l'air, le compresseur devrait être pratiquement froid au bout de 10 minutes. Si le frigo a un système anti-surchauffe, la consommation aurait dû augmenter, ce qui n'est pas le cas.

Je me suis informé concernant cette réduction de la consommation au bout d'une heure. La réduction de la consommation n'est pas causée par un système de protection, mais par la réduction de la température dans le frigo: quand il fait plus froid, il y a plus de fluide de refroidissement en phase liquide (et donc moins en phase gazeuse). La différence de pression que le compresseur doit vaincre est moindre et sa consommation diminue. Mais le rendement du compresseur n'augmente pas et la puissance de refroidissement chute également.

L'explication est probablement conforme à la réalité: la consommation chute de façon inversément proportionelle avec la température du freezer. S'il s'agissait d'une protection thermique, celle-ci aurait fonctionné de manière plus abrupte.

Je vais de ce pas faire le test avec le CDF: un effet similaire devrait également se produire, puisqu'il s'agit d'un phénomène purement physique.

Le graphique montre en A le fonctionnement normal du Dometic CFX-28 qui s'enclenche une fois par heure pour maintenir la température.

En B nous avons le refroidissement jusqu'à -18 avec 1 litre d'eau dans l'appareil. On voit à la consommation que la température n'est en fait pas atteinte.

En C nous avons un refroidissement avec le frigo vide. La température chute plus rapidement et la température demandée est atteinte en un peu plus d'une heure.

En D nous avons le test avec le Dometic CDF-18. L'appareil consomme moins, mais la courbe caractéristique est bien présente. La température est atteinte en deux heures, le moteur stoppe alors quelques minutes.

La diminution de la consommation est donc bien causée par la chute de température (et la chute de pression). Je n'avais pas remarqué l'effet avec le CDF, car les tests de consommation étaient limités à la fonction "frigo".

Notez que cet effet n'apparait pas (ou moins) avec les frigos plus anciens qui utilisent d'autres fluides de refroidissement. Ces anciens fluides sont actuellement interdits car quand ils sont relachés dans l'air ils produisent un effet de serre très prononcé, mais ils étaient plus efficaces dans les frigo. Quand il faut remplacer le fluide frigorifique d'une installation ancienne, on utilise d'office le fluide moderne, mais les anciens compresseurs ont alors un rendement plus mauvais.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-