Articles techniques
Historique électronique radio, télévision, vidéo
Electroménager
Root » Serveurs » Electro-ménager » Historique » tv et vidéo

Savez-vous que les premiers essais de télévision ont eu lieu avant la seconde guerre mondiale et que des programmes ont continué pendant la guerre?



Devenu un composant obsolète
dès l'apparition des écrans plats:
la bobine de linéarité horizontale

L'historique de la télévision (index)
On ne peut pas parler de la télévision sans parler de la guerre des normes. Nous avons d'abord la télévision en noir et blanc et puis en couleurs.

Les magnétoscopes (index)
Les magnétoscopes ont totalement disparu du marché en quelques années. Le système mécanique était trop cher à fabriquer et le bénéfice était devenu trop faible.

Pourtant les gens sont toujours à la recherche d'un système simple et standardisé pour enregistrer les programme de télévision, de préférence avec stockage indépendant du contenu (sur cassette ou disque). C'est ainsi que j'ai réparé des magnétoscopes jusqu'en 2013 car les clients tenaient à leur appareil. Maintenant quand le digicorder tombe en panne, tous les enregistrements sont perdus.

Nous décrivons les premiers magnétoscopes, d'abord à bandes et puis à cassettes.

Le Laserdisc et les DVD
Le laserdisc a été lancé quelques années apès l'apparition des magnétoscopes grand public. La qualité de l'image était meilleure que celle des magnétoscopes VHS.

Les premiers DVD ne permettaient pas l'enregistrement, ce n'est que plus tard qu'on a pu enregistrer, mais il y avait plusieurs normes, ce qui a retardé la pénétration du système. Et puis quelques années plus tard, le DVD est remplacé par le Blu-Ray, et maintenant on ne trouve pratiquement plus de lecteurs de DVD dans les magasins.

Pourtant le DVD (dans toutes ses versions) a un avantage indéniable, c'est que les enregistrements sont stocké indépendamment de l'appareil. Si l'appareil tombe en panne, les programmes enregistrés ne sont pas perdus.

Les camescopes ou caméras vidéo amateur
Des premiers appareils se composant d'une caméra et d'un enregistreur porté en bandouillère. La caméra est un tube de prise de vues monochromes et l'enregistreur travaille avec des bandes et non des cassettes.

Puis sont venus les appareils de plus en plus perfectionnés, permettant l'enregistrement en couleur. La caméra et l'enregistreur ne forment finalement qu'un. La qualité s'améliore également: VHS, S-VHS, Video-8 et Hi-8.

Les camescopes actuels enregistrent un signal numérique dont la résolution de base est au moins 4× meilleure que celle du meilleur enregistrement analogique.

Les formats du cinéma (film argentique)

Le système Perspecta Sound utilisé au cinéma, c'était presque de la stéréo.

Philips était à la fois un fabricant d'appareils et de composants électroniques. Il y avait une grande fabrique de téléviseurs à Bruges (la CBRT), mais actuellement il ne reste plus aucune usine Philips en Belgique (à part une petite usine qui fabrique des lampes (pour l'éclairage, pas pour la TSF) à Hasselt, mais cette usine va également fermer ses portes prochainement).

Texte paru dans un magazine technique des années 1930. On peut estimer la date au titre du journal: "Un dirigeable se perd en mer".

Le texte:

Journal télévisé
Il sera possible de recevoir la première page du journal de cette manière — complètement imprimé (sic) et visible sur l'écran d'un téléviseur.
Est ce que ce serait possible?

Cet article a paru au tous débuts de la télévision, alors qu'on en était qu'aux systèmes mécaniques. Les rares tubes de télévision existants étaient des tubes d'oscilloscopes modifiés avec une face avant totalement ronde.

On voit ainsi une page de journal classique (uniquement la une, pas possible pour les pages intérieures) sans photos et avec beaucoup de texte.

Et oui, finalement le journal est apparu sur l'écran (de l'ordinateur ou de la tablette), mais avec une grande photo, un titre putaclic et un texte de trois lignes, entouré de nombreuses publicités, de liens vers des pages similaires et vers des publireportages.

Avec toute cette publicité, ces publireportages et ces "pages au contenu similaire" qui pointent vers des pages purement commerciales, c'est normal qu'on en est arrivé à la période des "fake news". Quel crédit donner à un article de quelques lignes entouré d'une tonne de publicité?

Compatibilité programmes monochromes et couleur

La télévision était à l'origine en noir et blanc. Quand on est passé à la couleur, le but était d'avoir une compatibilité totale dans les deux sens: un programme couleur devait pouvoir être reçu par un téléviseur monochrome et un téléviseur couleur devait pouvoir reproduire un programme monochrome. Un téléviseur était un appareil très cher à l'époque qui n'était pas remplacé chaque année comme actuellement on remplace une tablette quand l'accu est épuisé ou que les incessantes mises à jour ont rendu l'appareil trop lent.

C'est la compatibilité du système qui a fait son succès: les gens pouvaient faire la transistion quand il le voulaient.

Nos yeux sont très sensibles pour les détails dans la luminance, mais sont moins regardant en ce qui concerne la couleur. Nous pouvons réduire le nombre des couleurs et diminuer fortement la bande passante attribuée à l'information couleur, nous nous rendons à peine compte que l'information couleur est tronquée.

Cliquez sur une surface cyan pour faire apparaitre l'image correspondante. Original
Luminance
Chrominance
Transmission
Réception
  • Original
    Photo du pont ferroviaire à l'Ile Monsin. Ce pont était utilisé pour transporter la fonte en fusion des hauts fourneaux à l'aciérie de Chertal. Ce pont n'est plus utilisé depuis qu'il n'y a plus de ligne à chaud à Liège.

  • Luminance
    La luminance contient tous les détails de l'image. C'est le signal qui est reproduit par une télé monochome. On se demande parfois pourquoi on a eu besoin d'y ajouter la couleur...

  • Chrominance
    Le signal de chrominance ne contient que l'information couleur. On discerne quelques détails de l'original: un navire à l'avant-plan, des parties du pont,...

  • Transmission
    Le signal de chrominance est fortement comprimé à la transmission pour pouvoir être émis simultanément avec la luminance sans qu'il n'y ait interférence; la compression horizontale est forte, la compression verticale un peu moins, mais en fin de compte on ne voit plus que des tâches de couleur.

  • Réception
    Le signal complet est restitué à la réception. La couleur n'est plus détaillée, par exemple l'armoire rouge à gauche sous le pont a perdu sa couleur. En général la saturation est fortement diminuée pour les détails, mais augmentée pour les grandes surface unies comme les parties vertes. Ce signal est amplement suffisant pour une image animée.

Les téléviseurs modernes avaient un circuit qui compensait la mauvaise définition du signal de chrominance en utilisant le signal de luminance. Le saut d'une couleur à l'autre ne se faisait pas graduellement (tache de couleur) mais simultanément avec le saut de luminance.

Cette norme de télévision a tenu le coup 50 ans: un signe qu'elle était suffisamment bonne (PAL, NTSC et SECAM). Mais brusquement la norme ne suffit plus: on passe à la haute définition, le 2K, le 4K et chaque année voit une nouvelle norme apparaitre.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's