Historique
La radio? Mais c'est très simple!
Radio
Root » Serveurs » Electro-ménager » Historique » Musées, livres et documents » La radio? Mais c'est très simple!
-

-

La radio

Bon nombre de d'électro-techniciens (maintenant en pension ou décédés) ont apris les bases de la radio avec le livre de E. Ainsberg La radio? Mais c'est très simple!. Ce livre qu'on peut encore trouver sur certains sites de seconde main comme Ebay et Amazon est cité comme un des meilleurs livres (même encore maintenant!). Il a eu près de 30 éditions (la première étant de 1935) et le texte n'a que peu changé au fil des éditions. Même le montage superhétérodyne existait déjà dans l'entre-deux guerres.

Les schémas utilisés, s'ils sont clairs, sont basés sur une technologie dépassée lors des dernières éditions. Le livre explique des montages courants dans l'interbellum, mais qui ont été délaissés par après. Les tubes qui sont décrits (même s'il ne sont jamais nommés) étaient courants avant la seconde guerre mondiale. La seconde guerre mondiale a provoqué une avancée technologique sans précédent (le radar, les walkie-talkie, le guidage radio d'avions,...). Il faut croire que Curiosus n'a plus jamais ouvert un poste de radio passé la seconde guerre mondiale.

Non seulement les schémas décrits ne correspondent plus à la réalité d'après guerre, mais la représentation schématique est très datée. C'est de cette époque que datent les représentations schématiques standardisées, mais le livre reprend encore les anciens symboles. Un comble pour un livre qui doit enseigner les générations futures!

Les développements modernes comme la FM (pourtant bien établie dans les années '60) ne sont cités que sommairement et ne font l'objet que d'un seul chapitre où tout est rapidement passé en revue (les montages cascode et les descriminateurs), alors qu'il faut près de 5 chapitres pour expliquer la modulation d'amplitude. Il est vrai qu'en France, on écoutait surtout les “grandes ondes” (avec France Inter, Europe 1 ou RTL) et les “petites ondes”.

Le livre est beaucoup trop théorique et il n'est jamais fait mention de tubes à utiliser. Il a été écrit par un ingénieur qui n'a jamais tenu un fer à souder en main ni a eu à réparer un poste défectueux. Evidemment, si on veut que le livre dure des décennies, il faut rester très général et ne pas citer de tubes: par exemple EF5, remplacé après la guerre par un EF40 rimlock et finalement par un EF 89 au culot standardisé comme tube moyenne fréquence. L'auteur a écrit le livre en 1935 et n'y a plus touché au fil des éditions.

Pour chaque étage il faut un tube spécifique (EF89 et EL84 sont tous deux des pentodes, mais dont les caractéristiques diffèrent totalement). A lire le livre, on pourrait croire qu'on peut placer n'importe quel tube n'importe où, pour autant qu'il ait le nombre de grilles correct. Chaque tube a des caractéristiques particulières et même dans les circuits MF pourtant bien standardisés, on ne peut pas remplacer un tube moyenne fréquence à pente fixe per un tube MF à pente variable.

Les "causeries" ne sont pas mon style. On perd de la place à divaguer ou à raconter une blague, alors qu'on aurait mieux fait de détailler un vrai schéma existant (quitte à le remplacer à chaque nouvelle édition). On se demande pour quel public ce livre a été écrit. Pour les jeunes de 14 ans? (l'age d'Ignotus)

Dans la même veine on trouve “La télévision? Mais c'est très simple!” écrit bien plus tard, mais qui reprend toujours les représentations dépassées. L'auteur a également écrit le livre “La télévision couleur? Mais c'est presque simple!” en 1970.

Est-ce que ce livre peut être utilisé actuellement? Je pense par exemple aux amateurs qui veulent réparer une ancienne radio. La réponse est non: le livre est bien trop peu pratique pour cela: il ne nomme aucun tube, il n'indique pas les causes de pannes les plus fréquentes et reprend la technologie d'avant guerre. La valeur des résistances et condensateurs n'est jamais indiquée.

Est-ce que ce livre peut être utilisé pour apprendre les bases de la radio? La base de la radio reste la même, mais les informations théoriques sont trop sommaires et étendues sur plusieurs chapitres au lieu d'être concrètes et concentrées. On divague sur les "longueurs d'ondes" (en mètres) au lieu des fréquences (en kHz), une discussion qui est close depuis belle lurette en faveur de la fréquence. Et évidemment, il n'est pas fait mention du système RDS, du DAB, Radio Mondiale ou de la Software Defined Radio.

Le circuit final pour marraine est totalement dépassé, il utilise un tube HF (probablement un EF8) alors qu'un étage HF n'était plus nécessaire dans les années 50. De plus, ce circuit n'a pas d'anti-fading, pourtant bien nécessaire. On passera sous silence l'absence de transfo de sortie; celui-ci était souvent monté sur le haut-parleur dans les premiers postes d'avant la guerre.

Malgré tout ce type de livre a connu un succès assez impressionnant après la seconde guerre mondiale et a été traduit en de nombreuses langues. Voici la version néerlandaise de "La télévision?...": "Zo... werkt de televisie". Curiosus et Ignotus ont été remplacé par la version locale, Weetal et Vraagal (Sait-tout et Demande-tout), mais le contenu n'a que peu changé.

Ici aussi le livre est peu détaillé, il parle trop des systèmes dépassés (le disque de Nipkov qui était déjà remplacé avant la seconde guerre mondiale) et pas assez les systèmes actuels. Il indique les évolutions futures (la couleur) mais en termes si génériques qu'on aurait tout aussi bien pu éliminer ce chapitre. Et puis la technique des postes couleur a évolué dans une autre direction que ce qui est indiqué dans le livre.

Le livre ne contient aucune référence (numéro des tubes), aucune valeur de résistance ou de condensateur et ne parle pas des normes. Il est vrai que la France était mal placée pour parler de normes, alors qu'elle a lancé des systèmes totalement incompatibles avec le reste de l'Europe. Si les européens se sont accordés pour utiliser la norme B/G (VHF/UHF), les français ont utilisé la norme F en VHF et L en UHF. et ils ont remis çà pour la couleur, préférant le SECAM (Surtout Eviter la Compatibilité Avec le Monde) au PAL.

Un livre équivalent, également destiné aux jeunes est "Draadloze energie". Le livre est en tout cas moins théorique, tout en couleurs avec de nombreux schémas explicatifs et des photos. Le but est ici d'attirer les jeunes vers une carrière dans l'électronique, et ce but est plus facilement atteint avec ce livre (cela a en tout cas réussi avec moi).

Les dessins en marge du texte sont remplacés par de nombreux schémas aux couleurs vives et des photos de montages réels (même s'ils ne sont pas tous conçus pour fonctionner effectivement).

Ce livre ne se limite pas à la radio, mais donne les bases de la télévision et le fonctionnement d'un oscilloscope. Les transistors qui sont de plus en plus utilisés (le livre a été publié en 1966) ont aussi droit à quelques chapitres, mais la plupart des schémas sont réalisés avec des tubes.

Le shéma d'un récepteur décrit dans "draadloze energie" est plus plausible, il reprend des tubes connus (même si ici aussi l'auteur ne les nomme pas) et utilise un montage courant.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-