Telefax
La photocopie à distance
 
Root » Serveurs » Electro-ménager » Historique » Le téléfax
-

-

Un appareil qu'on ne retrouve plus si souvent dans les bureaux, c'est le téléfax (simplement appellé "fax" ou télécopieur en France). Pourtant, toutes les entreprises se devaient d'avoir leur fax, de préférence sur une ligne téléphonique propre. Le numéro de fax était fièrement mentionné sur la carte de visite, un peu comme la mention d'un site web dans les années 1990.

Mais avant le fax, nous avons eu le bélinographe. Cet appareil était principalement utilisé par les agences de presse pour transmettre des photos. La photo en noir et blanc était enroulée autour d'un tambour et était lue ligne par ligne par une cellule photo-électrique. L'image était transmise par ligne téléphonique en modulation de fréquence pour éviter les parasites.

Puis est venu le fax, qui n'a vraiment percé qu'à partir des années 1980 avec l'adoption d'un standard numérique moderne le "groupe 3" qui permet une compression des données: une page peut maintenant être transmise en 15 secondes environ, alors qu'il fallait 6 minutes avec les anciennes normes. La lecture de la page se fait ligne par ligne, les images sont monochromes sans demi-tons et on comprime le flot de données.

Les textes contiennent beaucoup de blancs qui sont comprimés: une ligne peut par exemple ne contenir que du blanc (ligne sans texte), c'est le codage MH (modified huffman). Un codage un peu plus rapide est le codage MR (modified read) qui tient compte de la corrélation entre les lignes: après avoir transmis une ligne (comprimée MH), le fax ne transmet plus que les différences par rapport à la ligne précédente. On retransmet une ligne en codage MH tous les 0.5mm pour éviter la propagation d'un eerreur. L'avantage de la compression est perdu quand il faut transmettre un document très dense.

C'est le Japon qui a été pionnier dans le lancement du fax: il permet la transmission de textes écrits à la main, car l'écriture japonaise utilise des centaines de caractères. Le Japon continuera à utiliser le fax alors que les autres pays l'ont abandonné.

Les premiers appareils utilisaient du papier thermique. Le papier noircissait aux endroits chauffés. C'est un système d'impression relativement simple, mais les documents ne sont pas très stables. Le texte a tendance à disparaitre et le papier à jaunir, comme vous le voyez sur l'exemple. Dans les entreprises, les documents reçus doivent être copiés sur du papier ordinaire si on veut les archiver.

Certains fax sont déja multifonction: ils ont parfois une fonction de répondeur téléphonique et peuvent évidemment copier des documents (mais sur papier thermique uniquement).

Puis sont venus les télécopieurs à impression à jet d'encre. Ces appareils sont plutot destinés à un usage intensif car si le papier est bon marché, le télécopieur est lui nettement plus cher. Le texte est imprimé avec de l'encre qui ne s'estompe pas. Puis sont venus les appareils multifonction à laser. Ils servent également d'imprimante de bureau (connection ethernet). Avec la fonction scanner on peut envoyer des messages par email contenant la page scannée au format TIFF (une des variantes du format TIFF est le format fax).

Le fax était d'un usage très courant dans les années 1990. Les conversations téléphoniques étaient souvent confirmées par un fax (commande, rendez-vous,...). Le fax permet de transmettre des textes signés qui ont valeur juridique. Le fax expéditeur peut imprimer un avis de réception.

L'utilisation du fax a diminué à partir de l'essor de l'internet permanent. Il est plus aisé d'envoyer un document par mail, qui peut être lu sur tout ordinateur et ne nécessite pas une ligne téléphonique classique.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-