Amplificateurs à lames
La réparation de petites pannes
 

Nous décrivons la réparation de quelques petites pannes. Sur cette page, nous nous limitons pas aux amplificateurs, mais traitons également des postes de radio à lampes.
-

-

Comment mettre un ancien ampli en route
Les techniciens expérimentés savent qu'il ne faut pas brancher directement sur le secteur un ancien ampli qui est resté des années dans un placard. Mais comment faire pour ressusciter un vieil appareil?

Entre la réalité et la pratique...<
Vous construisez un amplificateur selon un schéma qui a fait ses preuves. Il n'y a aucune erreur de cablage et pourtant l'amplificateur produit un ronflement permanent ou se met à osciller dès qu'on met le potentiomètre du volume à plus de 2/3.

Tension trop élevée sur la grille de controle
  1. Par cause externe au tube: la polarisation n'est pas correcte.
    Cette panne peut apparaitre avec les anciens postes de radio, mais aussi avec les amplificateurs:
    • Postes de radio à lampes: ces appareils ont une polarisation par résistance cathodique. Le condensateur de couplage avec l'étage préamplificateur peut fuir, faisant augmenter la tension sur la grille de commande.
    • Amplificateurs audio: la polarisation se fait généralement avec une tension négative qui permet d'obtenir une puissance plus élevée en montage push pull. Le trimmer peut faire mauvais contact, le tube de puissance ne reçoit alors plus de polarisation négative sur sa grille de commande.
    Cette condition peut mener à la destruction du tube (l'effet 2 s'ajoute à l'effet externe)

  2. Par cause interne au tube: la grille de commande est contaminée.
    Une panne qui peut se produire dans des appareils qui ont fonctionné régulièrement, c'est la contamination de la grille de controle par des débris de la cathode (tubes fournissant un courant relativement élevé). La seule solution, c'est de remplacer les tubes atteints.

    La contamination de la cathode de tubes nixie est également provoqué par le bombardement ionique.

  3. Par l'utilisation d'un soquet mal adapté
    Utilisation d'un soquet novar avec des tubes européens avec soquet magnoval.

Empoisonnement de la cathode
L'empoisonnement de la cathode recouvre en fait plusieurs processus totalement différents. Il est important de savoir de quoi il s'agit exactement.

NOS ou recupération?

Tu viens d'acheter une série de tubes sur ebay (ce que je ne peux pas recommander: il y a suffisament de firmes valables qui ont encore un stock important de tubes neufs). J'achète la plupart de mes tubes chez Electols.

Mais comment savoir si un tube est vraiment neuf? Les tubes neufs anciens sont souvent appellés NOS (new old stock). Ce sont des tubes qui n'ont jamais été utilisés et devraient toujours avoir les caractéristiques d'origine (les tubes ne s'usent pas quand ils restent dans un tiroir).

Les tubes de récupération ont été retirés d'anciens appareils mis à la casse. Ces tubes proviennent généralement des téléviseurs, cela se voit aux paramètres de chauffage (tubes EF80, PCF80, PCL86, PCL805, PL504, PFL200,...). Certains téléviseurs ont déjà fonctionné pendant des centaines d'heures et les tubes peuvent être en fin de vie. Ce sont surtout les tubes HF et MF qui s'usent le plus rapidement à cause du courant relativement élevé dans un petit tube. Les tubes de déflection sont conçus d'origine pour un courant important et s'usent moins vite.

Un élément est la couleur du texte sur le tube. S'il n'est plus visible, c'est que le tube a probalement déjà été utilisé. L'impression d'un tube neuf est totalement blanche (comme une feuille blanche). Si le texte a jauni, c'est que le tube a déjà été utilisé.

L'emballage des tubes neuf est souvent froissé et le papier a jauni, c'est tout à fait normal. Si la boite semble trop neuve, c'est peut être que le vendeur a imprimé de nouvelles boites pour y mettre d'anciens tubes.

La photo à droite est de deux tubes identiques, l'un est NOS, l'autre a été utilisé pendant un mois comme étage final push pull dans un ampli.

Résistances et condensateurs

Bien qu'un amplificateur à lampes ne contienne pas tellement de composants, il est à noter que les résistances sont régulièrement défectueuses (résistance infinie ou craquements). C'est parce qu'il y a une tension élevée aux bornes de certaines résistances. Les résistances défaillent, même si la dissipation maximale est loin d'être atteinte. On utilise de préférences des résistances à film métallique dans les amplificateurs à lampes.

Les alimentations à commutation ont souvent le même problème: il y a une résistance de valeur élevée qui permet à l'alimentation de se mette en route. La résistance est connectée entre la tension d'alimentation redressée et l'alimentation du circuit intégré. La tension aux bornes de la résistance est élevée (300V) et même avec un courant insignifiant la résistance s'ouvre au bout de quelques années.

Les condensateurs électrochimiques sèchent à la longue et il faut les remplacer au bout de 20 ans ou plus (cela dépend fortement de la température ambiante).

Les condensateurs polarisés doivent être reformés après une longue période d'inactivité. Il faut pour cela augmenter lentement la tension du secteur avec un variac. D'abordt 50VAC, qu'on augmente lentement à la tension de secteur nominale (il faut compter une heure). Pendant cette montée en puissance on peut controler qu'il n'y a pas de composants qui chauffent trop.

A droite un amplificateur de Geloso. L'amplificateur était utilisé dans les salles de cinéma (son optique), mais on pouvait également brancher deux microphones. L'amplificateur utilise des condensateurs électrochimiques rectangulaires qui doivent tous être remplacés.

Le premier tube préamplificateur est un 12SL7GT utilisé pour l'amplification des deux microphones. Ce tube peut éventuellement être éliminé.

Le second tube préamplificateur est un amplificateur en tension et la seconde triode sert pour le controle de tonalité. Ce tube ne peut pas être éliminé.

Le troisième tube est un 6L6GT qui est utilisé comme tube d'attaque des tubes de puissance, via un transformateur déphaseur.

Les tubes de puissance sont des 807 qu'on reconnait au téton anodique.

Le 5Y3 est le redresseur pour la tension anodique de tout l'ampli (300V), sans la tension anodique des tubes de puissance.

Le 5R4GY est le redresseur pour la tension anodique des 807 (690V).

Est-ce que cela vaut la peine de réparer cet ampli? Ce serait dommage de le perdre, mais sachez que ce n'est pas un ampli haute fidélité et qu'il travaille en mono.

Publicités - Reklame

-