Amplificateurs à tubes
Exemple d'amplificateur hybride
Petits détails

Un amplificateur hybride est un amplificateur qui utilise à la fois des transistors et des tubes.
-

-

J'ai réalisé une seule fois un petit amplificateur hybride. Je disposais d'un amplificateur mono à lampe equipé d'un tube ECL82 en provenance d'un pick up.

Les pick ups à l'époque étaient à cristal (et non magnétiques) et produisaient un signal de 500mV environ. Un seul tube (triode-penthode combinée) suffisait pour obtenir une puissance musicale de 3W. L'amplificateur devait être transformé en amplificateur microphonique. Une puissance de quelques watts était amplement suffisante: le but était d'envoyer le son d'un speaker d'une petite salle de conférence à un bureau situé un peu plus loin.



Si j'ai utilisé ce circuit et non pas un amplificateur transistorisé, c'est que je disposais d'un petit ampli tout fait, dans un boitier avec son haut parleur, auquel il ne fallait plus ajouter qu'un étage préamplificateur.

La bande passante de l'amplificateur a été limitée, il n'est pas nécessaire d'amplifier les fréquences subsoniques ni les fréquences au dessus de 10kHz pour la parole. La limitation des fréquences basses est effectué par des condensateurs de couplage dont la valeur est juste correcte pour laisser passer les fréquences supérieures à 20Hz. Ensemble, ces condensateurs limitent la bande passante à 80Hz environ.

La limite supérieure a été réalisée par un petit condensateur entre la base et l'émetteur du transistor et entre l'anode et la grille de la penthode (remplacement de la valeur de 47pF par une de 100pF).

Le transistor est un BC149C, un transistor low noise spécialement conçu pour cette application. Il fonctionne en alimentation fantôme, recevant son alimentation par le cable microphonique. Le boitier contenant le transistor est tout petit, il est placé sur le statif même et a deux connecteurs: un pour le microphone (dynamique, produisant un signal de quelques millivolts au maximum) et un pour un long cable blindé qui va à l'amplificateur.

Le signal dans le cable étant amplifié et ayant une impédance relativement basse, le cable peut être très long sans qu'il n'y ait une perte de signal ou une réduction du rapport signal/bruit.

L'amplificateur lui-même n'a pratiquement pas été modifié, j'ai simplement remplacé le condensateur de l'alimentation de 100µF d'origine par un condensateur de 220µF. J'ai également légèrement modifié l'étage préamplificateur en ajoutant une contre-réaction de la penthode (résistance de 270kΩ), le gain étant autrement trop élevé.

La tension sur la cathode est d'environ 12V (courant de 25mA). Cette tension peut facilement être utilisée par le préamplificateur (qui tire 500µA environ) via une résistance de 1kΩ. Ce système est plus simple que d'utiliser la tension de chauffage, la redresser et la doubler.

Paramètres de fonctionnement de la pentode:
Courant anodique: 20mA, courant g2 (grille écran): 5mA, tension sur l'anode 245V, tension sur g2: 245V, Dissipation à l'anode: 4.7W (maximum 7W pour les applications audio et 5W si le tube est utilisé pour la déflection trame d'un téléviseur). L'ampli fournit une puissance de 2W.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-