Amplificateurs à tubes
L'étage de puissance
PL504

Premier schéma utilisant des tubes PL504/PL519 (schéma complet avec alimentation)
-

-


Montage ultralinear (PL509)


Alimentation


Alimentation avec tension redressée pour le chauffage


Montage transfo de sortie classique (PL504)

Le premier schéma que je vous montre est le schéma le plus moderne (retrouvé dans des bouquins consacrés à la hifi). Il utilise des tubes PL504, PL509 ou PL519. Si vous utilisez une paire de PL504, le montage ultra-linéaire n'est pas nécessaire.

Le schéma est assez classique, avec un étage préamplificateur (nous utilisons une des triodes ECC83) et un étage déphaseur (l'autre triode ECC83). Chaque tube de puissance reçoit son propre tube de commande et il y a une contre-réaction locale entre l'anode du tube et la cathode du tube driver.

Il est possible de remplacer le tube ECC82 par un ECC83, mais alors il faut placer un condensateur de 10nF en série avec les résistances de 330kΩ pour bloquer la composante continue. Sans ce condensateur, les triodes ne peuvent pas entrer en conduction (la tension sur la cathode est trop élevée par rapport à la grille). Les résistances de 330kΩ servent de contre-réaction négative entre l'étage final et l'étage de commande (là où les déformations sont les plus présentes).

La tension sur le driver ECC82 a été ramenée à 115V (elle était de 130V) pour que le tube puisse commander au mieux les tubes de puissance. La résistance R26 a été rabaissée de 1.2kΩ à 1kΩ. Cela permet de commander si nécessaire les tubes de puissance en classe AB2 (alimentation à tension réduite, vous plus loin). Pour obtenir la puissance maximale sans déformations, il faudra controler avec un oscilloscope la linéarité du signal en sortie. Il est également possible d'utiliser pour R26 une résistance ajustable multitours de 2kΩ.

Cet amplificateur fournit une puissance de 2 × 100W musicaux; l'alimentation haute tension doit être capable de délivrer la puissance nécessaire (courant d'1A, condensateurs de filtrage de 220µF/350V au minimum). Pour l'alimentation, nous allons utiliser uniquement un transfo d'isolation 220/220V 400VA, et avec cela nous pouvons alimenter tout l'amplificateur.

L'amplificateur peut fournir une puissance continue de 2×30W à cause de la dissipation maximale des tubes.

La tension d'alimentation de 220 à 240V est redressée et filtrée, ce qui nous donne une tension de 300 à 325V. La self de filtrage peut être éliminée ou remplacée par une résistance de 4.7Ω 5W.

Pour le circuit de chauffage on utilise un circuit série: nous utilisons en effet des tubes de la série "P". Les 4 tubes PL504 ont chacun besoin de 27V, les 4 tubes ECC82 et ECC83 6.3V, au total donc 133V. Il faut encore dissiper environ 100V. On peut le faire avec une résistance de 330Ω, mais ce n'est pas vraiment l'idéal (on perd 33W en chaleur). On peut aussi utiliser un condensateur de 9.5µF dont l'impédance à 50Hz est juste ce qu'il faut (on utilisera un condensateur de 10µF avec une résistance en série de 3.3Ω). On trouve facilement ce type de condensateurs, ils sont utilisés dns les moteurs asynchrones monophasés (condensateurs de démarrage). Controlez malgré tout le courant de chauffage (il doit être de 280 à 315mA) car la valeur des condensateurs peut varier de 20% (corrigez le courant en jouant sur la résistance série).

Une alternative (temporaire) si vous ne disposez pas de ce type de condensateur, c'est d'utiliser une simple diode (BY127 ou similaire) à la place du condensateur (redressement simple alternance sans condensateur de filtrage). Cette solution a été utilisée dans tous les téléviseurs qui n'avaient plus que quelques lampes (tube de puissance trame et image, tube vidée et éventuellement audio). La tension en série est alors trop faible pour arriver à la tension de secteur. La diode est en conduction 50% du temps, la puissance produite dans les lampes est également de 50%. Il s'agit d'une solution de fortune qui peut produire un ronflement plus important.

Si vous voulez alimenter le chauffage des tubes avec du continu, vous pouvez soit utiliser un petit transfo indépendant qui fournit la bonne tension (si vous placez des condensateurs de filtrage, la tension redressée van augmenter d'un facteur 1.4). Vous pouvez également utiliser le second circuit d'alimentation.

Attention, les tubes ECC reçoivent le courant de chauffage sur la broche 4 et 5 (en parallèle) et la broche 9!!!

Non repris sur le schéma: le circuit de chauffage doit être protégé par un fusible de 0.5A, le circuit de haute tension également par un fusible de 0.5A par canal, à dédoubler à partir des flèches L et R.

On ajuste la tension de polarisation des tubes de puissance via des trimmers multitours de 100kΩ pour obtenir un courant de plaque de 30 à 35mA (ajuster sur 30mA au bout d'une minute et controler au bout d'une heure que le courant ne dépasse pas 35mA). Ne tenez pas compte de la tension de grille indiquée sur le schéma, c'est le courant qu'il faut régler!

Nous avons deux versions du schéma: une version "ultra linear" et une version avec circuit de pentode normal. La version ultra-linéaire (avec transfo spécial) est adaptée aux tubes PL509/519, tandis que la version pentode classique peut être utilisée avec des tubes PL504. Sur le second montage, la tension sur les grilles-écran doit être d'environ 160V, modifiez si nécessaire R34.

Cet aplificateur peut également être utilisé à tension plus basse, c'est le second schéma.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-