Amplificateurs à tubes
L'étage de puissance
EL509

On a vu l'apparition de "faux tubes de déflection", c'est à dire des tubes qui ont les caractéristiques des tubes de déflection, mais qui ont une tension de chauffage de 6.3V.
-

-

Le brochage du tube d'origine (soquet magnoval)

Les tubes de déflection ligne d'anciens téléviseurs ont des caractéristiques très interessantes. La caractéristique principale c'est la cathode très large, qui permet un courant très important (de plus d'un ampère). La puissance de chauffage est de 12W (elle est de 9.5W pour un EL34).

L'avantage qui apparait à première vue, c'est que l'impédance de ces tubes est plus basse que celle de tubes audio classiques comme les EL34. Le facteur d'amortissement est meilleur.

Comme la cathode est plus large, elle est moins sensible au bombardement ionique (une des causes les plus fréquences des pannes dans les amplificateurs à lampes).

Les tubes de déflection ligne ont une connection g3 qui sort du tube. G3 c'est la grille d'arrêt dans les penthodes classiques, l'écran déflecteur dans une tétrode à flux dirigé. On peut améliorer les caractéristiques du tube en mettant g3 à une tension de 20V au lieu de 0V, tout comme on peut également jouer avec la tension g2 grille écran).

Il est donc normal d'utiliser ces tubes dans les amplificateurs, mais la quantité de tels tubes est limitée. La référence américaine est 40KG6. Le seul inconvénient c'est la tension de chauffage bizarre, causée par le fait que le chauffage des tubes est assuré par une chaine série de 300mA. Un tube PL519 nécessite une tension de chauffage de 40V.

On trouve également sur le marché des tubes EL509. Il ne s'agit pas de tubes "NOS" (new old stock), mais des tubes de fabrication récente.

Ce type de tube n'a jamais été fabriqué dans la période des télévisions couleurs à lampes, puisqu'à cette époque le chauffage était assuré par un branchement série uniquement. Un transformateur aurait causé des erreurs de convergence (couleurs ne se recouvrant pas) à cause de son champ magnétique! De plus, ce type de tube n'a pas la connection de l'anode en haut du tube, caractéristique de tous les tubes de déflection ligne.

Ce type de tube a été fabriqué bien plus tard pour apporter sur le marché des tubes comparables aux tubes PL509 mais pouvant fonctionner sur une tension de chauffage de 6.3V. Attention, ces tubes ont une connection de type octal comparable aux EL34 (mais pour compliquer le tout, on en trouve également avec brochage magnoval classique et anode au dessus!). Les tubes octal n'ont pas de connection séparée pour la grille écran.

Electriquement, les tubes EL509 ont des caractéristiques qui les placent entre les tubes de déflection classique (courant anodique très important avec une tension de plaque relativement basse mais tension de commande sur g1 plus importante) et les tube audio classiques (courant anodique limité mais tension nécessaire pour commander complètement le tube "normale")

Tout comme le PL504/PL509/PL519, ce tube a une résistance interne assez basse et peut être utilisé dans des montages OTL (output transformatorless). Attention la production de ces tubes ne répond pas à des normes bien définies (comme c'était le cas pour les vrais tubes PL504 et PL509/PL519 qui étaient fabriqués par Philips). Mais je peux vous recommander un fabricant solide dont la qualité est mondialement reconnue: JJ Electronic.

Tous les amplificateurs qui utilisent des tubes PL34, PL504, PL509 ou PL519 ne sont pas parfaits. J'ai vu des schémas utilisant des PL509 qui ne tiendraient jamais la route (EAR: Esoteric Audio Research), je n'ai pas publié ce schéma dégeulasse. Les tubes de déflection peuvent facilement être détruits à cause de la dissipation trop élevée. Ces tubes ont une tendance à osciller s'ils ne sont pas controlés comme il faut. L'anode devient rouge, le verre chauffe et devient mou, puis le tube éclate.

Si vous voulez remplacer une paire de EL34 par une paire de EL509 il faudra tenir compte des caractéristiques suivantes:

  • La puissance disponible est plus importante (30 à 50% selon les paramètres de fonctionnement)
  • La grille g1 doit être polarisée un peu plus négativement (dépend des autres paramètres et du fonctionnement en classe A ou AB)
  • La grille g2 doit avoir une tension plus basse (160V au lieu de 300V), le montage ultralinéaire devient problématique
  • Les tubes sont conçus pour un courant anodique de 200mA (au lieu de 100mA maximum pour un EL34)
  • La puissance maximale est déja disponible avec une tension d'alimentation de 250V, et même moins, si l'étage de commande peut faire travailler les tubes de puissance en classe AB2 (grille de commande légèrement positive pendant les pics).

Par rapport aux PL509, les tubes EL509 ont également des caractéristiques différentes:

  • Soquet octal au lieu de magnoval
  • Courant anodique maximal de 500mA (il est de 1.4A pour un PL519)
  • Tension en pointe maximale de 700V (ele est de 7kV pour un PL519)
Le courant anodique maximal n'est normalement jamais atteint en fonctionnement normal. Par contre la tension maximale est atteinte quand l'ampli est alimenté en 350V et que le signal alternatif est maximal (350V= auquel se superpose 300V).

Un amplificateur qui utilise de EL509 est décrit ici.

Tubes de déflection trame

Les tubes de déflection trame ont des caractéristiques identiques, mais une puissance plus basse. J'ai réalisé un très bon ampli de 2*12W avec 4 PCL805 (tubes de déflection trame de télés noir et blanc). Ces tubes ont une triode incorporée et ne nécessitent donc pas de double triode séparée.

Et n'oublions pas les tubes PL508 qui étaient à l'origine des tubes de déflection trame de télés couleur. Ces tubes sont conçus pour fournir une puissance moindre (dissipation à l'anode de 12W) mais ont autrement les mêmes caractéristiques que les tubes PL504. Ces tubes étant moins courant, on ne trouve que très peu de réalisations utilisant ce type de tube.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's