Amplificateurs à tubes
L'étage de puissance
EL520 EL503

Les tubes EL503 n'ont été fabriqués que pendant quelques années et ces tubes sont devenus très rares. On vous explique comment adapter les amplificateurs pour qu'ils puissent fonctionner avec d'autres tubes.
-

-


Montage Mullard / long tail à placer entre le cathodyne et l'étage de puissance.
Le circuit produisant un déphasage de 180°, il faut croiser les sorties si on veut continuer à utiliser la contre réaction.

Cette page fait suite à la page où sont décrits quelques schémas avec tubes EL503. Les tubes EL503 sont actuellement très rares et on peut les remplacer par des EL34 (avec une réduction de la puissance disponible qui passe de 40 à 25W environ). L'amplificateur est également moins sensible (il faut lui donner un signal plus fort pour obtenir une puissance suffisante). Et il faut remplacer les soquets des tubes.

Les tubes EL34 ne sont pas vraiment à l'aise avec une haute tension de seulement 275V (premier schéma) et un transfo de sortie à impédance relativement basse, mais on peut utiliser à la place des EL38 (tubes précédents les EL34) qui sont mieux adaptés à la tension plus basse.

Un tube qui est plus à sa place est le EL509, mais dans ce dernier cas une refonte du schéma est recommandée: utilisez les transfos et le boitier, mais il faut refaire le schéma de fond en comble, voici un exemple de schéma avec EL509. Ce schéma permet d'obtenir la puissance nominale de l'amplificateur d'origine, mais il faut une commande plus puissante des tubes de sortie. Le tube PL504 est également une alternative valable, mais nécessite a&ussi une refonte du schéma (tension de grille écran de150V, tension de chauffage de 27V)

Modifications à apporter à l'ampli Geloso (dernier schéma page précédente)
Il y a plusieurs possibilités pour eemplacer les tubes EL503 quand ils sont en fin de vie. Nous nous basons sur le dernier amplificateur qui est assez complexe pour montrer que les modifications ne sont pas si importantes. Il est à noter que les amplis construits sur la base des EL503 étaient principalement des amplificateurs de sonorisation, pas des amplificateurs destinés à la hifi. La puissance indiquée de 100W est obtenue avec un taux de distorsion de 10%.

EL34
C'est le tube qui vient tout naturellement à ,l'esprit, pourtant ce tube n'est pas à l'aise avec la haute tension relativement basse de 310V

Il faut remplacer les soquets des tubes de puissance, mais cela te donne l'avantage de pouvoir utiliser plusieurs types de tubes: EL34 ou bien la série KT.... Tous ces tubes ont le même branchement.

Les transistors doivent être éliminés, non pas parce qu'ils n'ont pas leur place dans un ampli à lampes, mais parce qu'il ne permettent pas une déviation en tension suffisamment importante. Les transistors sont alimentée entre -27 et +8V, ce qui nous donne une tension alternative sinusoïdale de 12.5Vrms. Assez pour commander une paire de EL503, mais pas pour les tubes qu'on va utiliser à la place.

Nous pouvons utiliser le soquet du permier tube (préampli microphone) pour construire un étage de commande. Nous avons besoin d'un ECC81 ou ECC82 que nous allons utiliser comme seconde partie d'un montage williamson. C'est un montage long tail qui a comme avantage de permettre un gain en tension. Nous adaptons le gain à 2.5 pour compenser exactement le manque de sensibilité des tubes de puissance moderne.

Il ne faut pas de redressement de la tension de chauffage de ce tube, on peut l'alimenter en 6.3V comme le 12AT7. La résistance du tube qui reste doit être augmentée, mais nous pouvons également alimenter ce tube en alternatif via le bobinage de 6.3V.

On dédouble le réglage de la tension de polarisation négative pour pouvoir stabiliser individuellement les deux tubes. Il est recommandé de placer une résistance de protection de 1MΩ entre la tension négative et le contact du potentiomètre. Si celui-ci fait mauvais contact, la tension de polarisation va au négatif et le tube n'est pas endommagé.

La résistance cathodique commune de 4.7Ω est adaptée: on prend 3.3&Omega en commun et 1Ω pour mesurer le courant dans chaque cathode.

La puissance va être réduite, de 25 à 50W selon la distortion que vous voulez accepter.

EL36 PL36
Le tube EL36/PL36 (prédécesseur du PL500/PL504) peut également être utilisé à la place du EL503. Le tube était utilisé dans la déflection horizontale des premiers téléviseurs monochromes (années 1950), mais le tube pouvait également être utilisé dans les amplificateurs de sonorisation. L'amplificateur peut fournir une puissance de 40W avec un taux de distorsion de 5%. Haute tension de 300V, tension sur la grille écran de 150V, tension de chauffage pour la version PL: 25V, régler la polarisation de la grille de commande pour avoir un courant au repos de 18mA (100mA au maximum). Voir les détails de la modification au tube PL504 ci dessous. La dissipation maximale à l'andode est de 12W. Il faut remplacer le soquet et prévoir une connection à l'anode au dessus du tube.

Le tube est une tétrode à faisceaux dirigés, mais sans le cavitrap du PL500, qui était sensé réduire l'émission secondaire. Le cavitrap n'était pas en mesure de réduire le coude dans les caractéristiques caractéristique des tétrodes, au contraire. Les puristes préfèrent ce tube au PL504 qui nécessite une tension alternative plus importante sur sa grille de controle et qui est beaucoup moins linéaire.

PL504
C'est pour moi une des meilleures solutions. Ce type fait très bien l'affaire dans un ampli de sonorisation (puissance élevée, mais distorsion également plus importante). La tension de chauffage n'est pas un problème, le bobinage de 22V fournit la bonne tension une fois qu'elle est redressée.

C'est un problème plus complexe pour obtenir la tension de la grille écran (entre 150 et 170V). Une résistance de chute n'est pas une solution, le point de fonctionnement des tubes va constamment se déplacer selon la puissance que l'ampli doit fournir. Un stabilisateur de tension avec un mosfet peut être utilisé ici. Un réglage au volt près n'est pas nécessaire. On utilise autant de diodes zeners pour arriver à la bonne tension. Le IRFP peut travailler sous 400V et dissiper plusieurs watts s'il est bien refroidi. Il faut isoler le boitier du transistor de la masse (ou utiliser une version avec boitier isolé).

Le courant de repos est réglé sur 50mA. la puissance disponible est de 25 à 40W, bien suffisant pour sonoriser un appartement ou même une maison.

Ici il ne faut pas éliminer le soquet magnoval, simplement modifier le cablage et connecter le fil d'anode à l'étage supérieur. Ici aussi on utilise le soquet du premier tube pour un déphaseur long tail et on dédouble le réglage de la polarisation.

EL509
C'est également une très bonne solution, ce tube peut fournir un courant plus important que le PL504 (c'est en fait un PL509 avec une tension de chauffage de 6.3V). Le réglage est identique à celui du PL504, mais avec une tension de chauffage de 6.3V. On peut augmenter le courant à la cathode à 80mA, comme avec le montage d'origine. On devrait pouvoir atteindre la puissance d'origine avec ce montage.

Et puis nous avons le EL509S qui est un hybride d'un EL34 et d'un EL509. Pas de contact d'anode séparé, soquet magnoval à remplacer, mais l'avantage de pouvoir essayer d'autres tubes (EL34... qui ont tous un branchement identique). La tension de grille écran est aussi réglée sur 170V. La tension négative de grille de commande est réglée pour avoir un courant de 80mA. Cela nous donne une dissipation dans le tube de 25W (bien dans les limites) et les transformateurs ne sont pas surchargés.

Le EL509[S] est mieux à sa place avec une tension d'alimentation plus basse et un courant plus important.

PL508
Une possibilité, c'est le PL508 qui est en fait un tube de déflection trame des téléviseurs couleurs à lampe. Pas de modification mécanique, on reste dans les soquets magnoval, mais les modifications du PL504 doivent être appliquées. La tension de chauffage est de 17V, g2 à 190V, courant à régler sur 35mA pour ne pas dépasser la dissipation maximale. La puissance qu'on peut atteindre est limitée à 25W. Ce tube ressemble le plus au EL503.
A droite un montage long tail (aussi appellé mullard) qui se met après le cathodyne et avant les tubes de puissance. Ce montage remplace les deux transistors et apporte un peu de chaleur en plus. L'avantage sur le stransistors est que ce montage permet une déviation plus importante du signal. L'amplification propre du tube est réglée pour compenser exactement le manque de sensibilité des tubes classiques par rapport au EL503.

La tension pour la grille écran des tubes de puissance est de 160V (PL504) ou 180V (EL509). On garde les résistance d'arrêt d'origine et on ajoute le mosfet pour avoir une tension stabilisée.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-