Amplificateurs à tubes
L'étage de puissance
Montages spéciaux

L'etage de puissance va commander les hauts parleurs. Cette page reprend tous les montages spéciaux.
-

-


Simplex ou stereoplex:
un ampli push pull avec la moitié des composants


L'utilisation de transformateurs adaptés permet de réduire la magnétisation du noyau causée par le courant permanent dans le primaire.

Montages spéciaux

Les montages standards sont décrits sur la page des circuits catalogués par tube.
  • SRPP (Series/shunt regulated push pull)
    Nous montrons tout d'abord le vrai montage SRPP d'origine lancé par MBLE et optimalisé pour la puissance la plus élevée possible et les déformations très réduites. Ce montage est le vrai push pull série symmétrique.

    Les américains ont utilisé une version propre de ce circuit, leur but était d'éliminer les distortions causées par les transformateurs de puissance qui n'étaient pas toujours très bons.

    Les montages commerciaux employés principalement par Philips utilisent une version édulcorée du montage SRPP d'origine. Len montage est encore utilisé actuellement dans les amplis pour casque d'écoute, c'est le montage single ended push pull (SEPP).

  • SIPP (self inverting push pull)
    Un push pull qui n'utilise pas de circuit inverteur de phase ça existe. Ou plutot, ça a existé, car les caractéristiques ne sont pas aussi bonnes que celles d'un vrai push pull. Ce montage était principalement utilisé pendant et après la seconde guerre mondiale, quand le prix des tubes était très élevé. Il utilise le principe du déphaseur Mullard / long tail.

  • Simplex / Stereoplex
    Un amplificateur stéréo push pull avec le même nombre de composants qu'un amplificateur mono push pull ou un amplificateur stéréo single ended, cela vous tente? Voici un montage simplex avec deux PCL86.


    Les montages SRPP, SIPP et stereoplex ne fonctionnent bien qu'avec une polarisation en classe A des tubes de puissance.

  • Circlotron (page index)
    Un montage push pull étrange qui permet l'utilisation de transformateurs de sortie à relativement basse impédance sans bobinage primaire avec connection commune.

    On explique les bases du montage circlotron et on montre certains circuits historiques et des réalisations récentes. L'amplificateur nécessite une double alimentation haute tension indépendante par canal.

  • Menno van der Veen et schémas pratiques
    Cet ingénieur néerlandais a lancé la mode des transfos toroïdes. La page suivante montre trois schémas de Menno van der Veen. Van der Veen a également réalisé un circlotron, il se trouve en fin de page.

  • Commande sur g2 (grille écran)
    Il est possible de commander les tubes de puissance sur leur grille g2 (grille écran) au lieu de la grille normale (g1). Ce montage permet de réduire les distortions, tout comme le montage ultra lineaire. C'est pour cela qu'on retrouve parfois le nom super triode.

  • Montage ultra-linéaire (aussi appellé à charge répartie)
    Il permet une réduction de la distortion plus importante qu'un simple système de feed-back (contre-réaction négative) en jouant sur les caractéristiques non-linéaires de la grille écran.

    Dans certains cas il est possible de réaliser un montage ultra linéaire sans transformateur adapté.

  • Amplificateurs single ended
    Ce sont des amplificateurs asymmétriques avec un seul tube de sortie. On vous montre toutes les options pour en fabriquer un.

  • Amplificateurs pour casque d'écoute
    En principe les tubes électroniques ne sont pas prévus pour commander une charge basse impédance comme un casque d'écoute, mais on peut s'en sortir en montage à anode commune. On utilise alors des triodes (qui ont une impédance interne un peu plus faible) ou des pentodes de puissance, principalement des tubes destinés à l'origine à la déflection trame des anciens téléviseurs.

  • Bi-ampli
    Le montage bi ampli est un montage où on utilise un canal pour les basses et un canal pour les aiguës. Il permet de réduire fortement l'intermodulation, mais le circuit n'est plus tellement utilisé actuellement.

  • Amplificateurs push pull classiques
    On finirait par l'oublier, car c'est actuellement le montage standard dans les amplificateurs à tubes: le montage push pull classique. Le montage push pull peut fournir une puissance qui va de 500mW (moins que la plupart des amplis single ended) jusqu'à environ 100W.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-