Amplificateurs à tubes
Commande des tubes push pull
Diode anti flashover

La diode anti flashover empèche la destruction de certains tubes lors de la mise en route, quand la tension d'alimentation est maximale et que le tube n'est pas encore en conduction.
-

-

La diode anti-flash est nécessaire pour les montages où l'anode d'un tube est branchée directement à la grille du tube suivant (sans condensateur de couplage). C'est par exemple le cas dans les étages déphaseurs. Un couplage direct est possible si la tension anodique du premier tube est suffisamment basse pour permettre une polarisation correcte (1/3 de la haute tension, soit 100V environ), c'est la raison de la résistance anodique de valeur relativement élevée du premier tube.

Dans les montages à étage déphaseur couplés directement, la tension sur la grille à tendance à augmenter jusqu'à la tension d'alimentation (via la grille d'anode (180kΩ) du tube préamplificateur) tandis que la cathode est maintenue à la masse par la résistance de cathode (47kΩ).

Quand le tube n'est pas encore assez chaud, il n'y a pas d'émission et la tension entre les deux électrodes peut augmenter jusqu'à plus de 300V (la valeur de la tension d'alimentation sans charge). C'est une tension trop élevée pour la triode et un flash over peut se produire entre la cathode et la grille qui se trouvent à moins d'un mm l'une de l'autre.

A terme, cela peut endommager le tube, alors qu'il existe une solution très simple pour éliminer le problème. Les tubes "frame grid" (grille-cadre) où la distance entre les deux électrodes est très petite doivent absolument avoir une telle protection.



Il s'agit d'une diode placée entre la cathode et la grille de la triode, avec l'anode de la diode branchée à la grille. La diode n'est en conduction que quand le tube est encore froid et limite la tension à +0.6V. Une fois que la triode entre en conduction, la tension entre cathode et grille passe à -1.5V (environ) et la diode n'est plus en conduction.

La diode n'a aucune influence sur le son (elle n'est pas en conduction en fonctionnement normal). Il faut choisir une diode à faible capacité interne comme une diode 1N4148. Le courant a fournir est de quelques mA et la tension inverse est limitée à quelques volts.

Pour les cinglés qui veulent utiliser partout des tubes (par exemple des diodes de redressement): ici il ne faut évidemment pas utiliser de diode-thermo-ionique (un tube, quoi) EAA91, puisque la diode met également du temps à chauffer. La diode est recommandée même si l'ampli dispose d'un système de préchauffage (mise en route avec chauffage et enclenchement de la haute tension au bout d'une minute).

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-