Amplificateurs à tubes
Commande des tubes push pull
Mullard - Long tail

L'étage déphaseur mullard standard utilise deux triodes pour déphaser le signal. Ce montage est généralement appellé "long tail" ou paire différentielle.
-

-

Le circuit à double triode est appellé "long tail" à cause de la résistance commune pour les cathodes. Ce type de montage est également employé comme étage d'entrée d'un ampli opérationnel (paire différentielle) où la résistance cathodique est remplacée par une source de courant.

Le nom de "Mullard" aussi attribué à ce circuit provient de la firme anglaise qui a utilisé ce circuit pour la commande de l'étage de puissance des amplis avec des tubes EL34.

Ces tubes demandent une tension alternative plus importante et une impédance plus basse que ce qu'un montage cathodyne/concertina ne peut produire.

Mullard qui était entretemps devenu une filiale de Philips était principalement un fabricant de composants et proposait des schémas d'amplificateurs à réaliser soi-même.

Le schéma à gauche est le montage mullard traditionnel avec la partie long tail en cyan. Cliquez sur l'image pour aller à la description de l'ampli qui utilise deux EL34. Ce montage dans cette forme basique n'est plus utilisée dans les amplificateurs modernes.

Comme la cathode du tube se trouve à un potentiel plus élevé que la masse, il est possible (dans certains cas) d'éliminer le condensateur de couplage. Cela est possible également avec circuit cathodyne. Chaque condensateur de couplage produit un déphasage qui peut rendre l'amplificateur instable quand on utilise une contre-réaction.

Le montage mullard est le circuit déphaseur le plus utilisé dans les amplificateurs circlotron grâce à son swing (déviation) important. Il permet de plus une amplification du signal (qui dépend du rapport de résistances anodiques / résistance cathodique). Le montage est éventuellement précédé d'un cathodyne pour faire un Williamson dans les modèles les plus haut de gamme.

Le facteur d'amplification maximum de chaque triode correspond à la moitié de l'amplification d'une seule triode (en montage à cathode commune classique), mais les deux tubes produisent un signal déphasé, donc d'amplitude double.

Différents montages mullard

Mullard classique
Ce montage utilise une double triode (ou pentode) et les deux cathodes sont reliées entre elles. La seconde triode est commandée par la cathode (montage à grille commune), mais la seconde triode peut également recevoir la contre-réaction sur la grille.

Exemple d'amplis complet avec étage mullard
Deux exemples d'amplificateurs complets avec un étage déphaseur mullard. La caractéristique de ces amplis, c'est qu'ils utilisent tous deux tubes EF80.

Double mullard
Ce montage utilise 4 triodes et est symmétrique de l'entrée à la sortie et permet de réduire les déformations du signal. Cet exemple utilise en plus une double cascode en entrée (6 triodes en tout). Les distortions sont présentes dans les deux branches et s'annullent mutuellement. Le ronflement de la tension d'alimentation est également réduit (common mode rejection ratio très élevé). Ce type de montage est également utilisé dans les amplis opérationnels.

Super mullard
Le montage long tail peut être adapté pour des applications qui nécessitent un signal parfaitement symmétrique (commande des plaques de déflection d'un oscilloscope, commande de la tête de gravure de disques,...).
Le nom de Mullard est utilisé à nouveau par un fabricant russe de tubes électroniques. Sur l'agrandissement on voit bien que la fabrication ne correspond pas à celle des tubes européens.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-