Amplificateurs à tubes
L'étage de puissance
PL504

Ce schéma est basé sur le schéma précédent, mais fonctionne avec une tension plus basse. Nous montrons le circuit d'alimentation et les modifications à apporter au circuit de la page précédente.
-

-

Cet amplificateur est basé sur le premier schéma, qui peut également fonctionner sur une tension plus basse. Contrairement aux amplificateurs à transistors qui sessent de fonctionner quand la tension d'alimentation est trop faible, les amplificateurs a lampes peuvent fonctionner avec une tension d'alimentation moins précise, du moment qu'on ne dépasse pas les caractéristiques de fonctionnement des tubes.

La lampe PL504 a une telle réserve de puissance qu'on peut l'utiliser avec une tension d'alimentation inférieure à 100V (ce qui rend le circuit moins dangereux). Nous utilisons le montage penthode classique qui permet de fournir une puissance plus élevée.

La tension de chauffage d'un PL504 est de 27V mais peut être alimenté en 24V. Nous avons besoin d'alimenter 4 tubes, il nous faut donc par exemple 4 petits transfos de 24V (ou 2 transfos de 2 × 24V 20VA) qui fournissent une tension de 96V. Redressé et filtré, nous avons une tension de 120V, ce qui est suffisant pour un petit amplificateur. Si les transfos n'ont qu'un seul bobinage, il faut utiliser un doubleur de tension pour arriver à la tension requise. Comme on utilise à la fois les transfos pour la tension de chauffage et la haute tension il faut majorer la puissance des transfos de 35%, donc 2 transfos de 30VA.

Le schéma à droite est réalisé avec deux transfos EREA E32TR40 avec bobinages multiples. Le branchement en rouge sert comme tension de chauffage des tubes de puissance, avec à chaque fois une résistance de 3.3Ω pour dissiper un volt. Les tubes ECC82 et ECC83 peuvent être alimentés en 6.3V ou en 12.6V, nous les alimentons en 12V (connection entre les pattes 4 et 5). La valeur des condensateurs pour la haute tension doit être choisie aussi élevée que possible (470 à 1000µF). Pour la tension de polarisation négative, des condensateurs de 100µF sont amplement suffisants. Les diodes sont les grands classiques: 1N4007.

Si la tension négative n'atteint pas -45V, le condensateur de pompage peut être connecté plus haut (sur le transfo Tr2). Nous utilisons ici également deux résistances de mesure de 1Ω qui permettent d'égaliser le courant dans l'étage de puissance.

Les étages de commande (driver) sont alimentés via une résistance de 100Ω avec un electrolytique de 220µF pour filtrer l'ondulation résiduelle. L'étage d'entrée et le déphaseur sont eux alimentés via une résistance de 1kΩ et également un condensateur de 220µF.

L'ondulation résiduelle n'a que peu d'influence sur l'étage final, puisque l'ondulation agit identiquement sur les deux phases et est donc fortement réduite. Il en va de même avec l'étage de commande (driver), qui est également double.

La tension sur la grille de commande des étages finaux peut ici devenir positive pour obtenir la puissance maximale possible. La tension d'alimentation est si basse qu'on peut utiliser un courant de plaque plus important sans dépasser la dissipation maximale du tube. Avec une tension d'alimentation de 300V nous fixons le courant à 30 - 35mA, avec une tension d'alimentation de 120V c'est 100mA et avec 175V c'est 65mA. On peut partir avec le schéma donné en haut mais en réduisant certaines résistances d'anode et de cathode selon le tableau ci-dessous.

Modification des résistances selon la tension d'alimentation
Tension300V175V120V
R1 (alim)5.6kΩ150Ω100Ω
R2 (alim)5.6kΩ1.5kΩ1kΩ
-
R13100kΩ68kΩ47kΩ
R17 + R1947kΩ47kΩ33kΩ
R20 + R23100kΩ68kΩ47kΩ
R261kΩ680Ω470Ω
R32 + R33220Ω150Ω100Ω
R342.2kΩ220Ω68Ω
-
Puissance120W40W18W

La puissance est la puissance musicale qui peut être maintenue pendat 10 secondes (voir Puissance).

Quelle tension d'alimentation?

La limite de fonctionnement du PL504 est principalement déterminée par la dissipation maximale de la lampe: elle peut fournir un courant important ou fonctionner à tension très élevée, mais pas les deux à la fois. On peut donc soit faire fonctionner le tube avec une tension relativement basse (160V) et un courant de 65mA ou une tension plus élevée de 300V avec un courant de 30mA. Mais quelle tension d'alimentation faut-il choisir?

Il est plus facile de trouver un transformateur d'alimentation qu'un transformateur de sortie. Pour la tension d'alimentation il faut donc se baser sur le transformateur de sortie dont on dispose. Si nous avons un transformateur destiné à l'origine pour une paire de EL34, on utilisera une tension d'alimentation élevée et un courant faible (impédance interne du tube élevée). Si on veut travailler avec une tension d'alimentation plus basse, il faut un transfo dont le rapport de bobinage est moins élevé. Une adaptation parfaite n'est pas absolument nécessaire, la puissance disponible est simplement un peu plus faible.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's