Générateurs électriques
Comment réparer un groupe électrogène (partie moteur diésel)
Electricité

Il y a de plus en plus de visiteurs sur ce site, et bon nombre m'ont demandé comment réparer un groupe électrogène. La page est en mutation constante à cause des nouvelles questions qui sont posées, mais j'essaie de tout structurer.

La partie comment réparer l'alternateur se trouve ici. Sur cette page nous nous concentrons sur la partie diésel.

Réparer un générateur

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu'un groupe électrogène se compose de deux parties, un moteur (généralement un moteur diésel) et un alternateur. Pour réparer le diésel, je vous recommande de contacter un réparateur spécialisé (machines agricoles, grues de chantier, etc). N'allez pas chez votre garagiste, la seule chose qu'un garagiste moderne sache encore, c'est où se trouve le connecteur OBD2 dans vot' otto.

Groupe électrogène bi-turbo de 2MW. Ce groupe est parti sur un bateau porte-conteneurs. 2MW, cela semble beaucoup, mais sachez que le moteur de l'ancre fait à lui seul 150kW (et il y en a deux).

1. Partie diésel

Cette partie ne contient que des conseils généralisés.

1.1 Générateur qui n'a pas tourné depuis longtemps
Controlez tout d'abord le niveau d'huile et d'eau avant de démarrer, vérifiez également l'état de l'huile. Si elle est noire, il est nécessaire de la remplacer, surtout si le groupe n'a pas tourné depuis longtemps. Remplacez alors également les filtres.

Quand un générateur n'a pas tourné depuis longtemps, il faut le virer. Non pas l'envoyer à la casse, mais le faire tourner à petite vitesse pour éliminer les traces d'eau dans les cylindres. De nombreux moteurs diésel ont des purgeurs (de petits robinets situés en haut des cylindres) pour permettre d'évacuer l'humidité qui s'est accumulée dans les cyclindres. Les gros groupes électrogènes (je parle ici d'une puissance de 1000kW ou plus) ont souvent un vireur, c'est un moteur spécifique pour faire tourner le diésel très lentement.

Si le diésel n'a pas de vireur, vous pouvez également lancer le démarreur (avec les robinets ouverts). Cela permet non seulement d'éliminer l'eau des cylindres, mais permet également un graissage en douceur avant que le moteur ne soit mis en fonctionnement effectif. S'il y a de l'eau dans les cylindres, le moteur ne passera pas le point mort supérieur. Refermez les purgeurs.

Après le démarrage, il faut régler la vitesse de rotation. C'est souvent réalisé par un régulateur mécanique de type Woodward qui règle l'injection de carburant. Sur le tableau de commande, il y a un bouton + et - qui actionne un petit moteur sur le Woodward. Le réglage de la vitesse doit se faire souplement entre 1450 et 1850 tours. Si ce n'est pas le cas, c'est que le régulateur est bloqué et le moteur ne pourra pas garder son régime en charge.

Vous pouvez sans risque faire varier la vitesse de rotation entre ces deux valeurs puisque tous les générateurs sont conçus pour fournir soit du 50Hz, soit du 60Hz.

Un générateur qui n'a pas fonctionné depuis longtemps doit être remis en état en le faisant fonctionner d'abord sans charge, puis en augmentant graduellement la charge jusqu'à 50%. Laisser tourner une minute à vide pour refroidir, arrêtez et controlez les niveaux, puis redémarrez et augmentez la puissance jusqu'à 100% (tenez le manomètre de pression d'huile et le thermomètre d'eau à l'oeil).

Réglez le régime à vide à 1600 tours. Cela correspond à une fréquence de réseau de 53Hz, mais cela ne pose aucun problème pour les utilisateurs.

1.2 Le moteur n'atteint pas sa puissance nominale
Quand le générateur prend la charge, le régulateur doit maintenir la vitesse de rotation constante. Le régime peut légèrement diminuer, mais pas sous les 1500 tours (50Hz). Si la régulation fonctionne, mais que le régime passe malgré tout sous les 1500 tours, on peut augmenter le régime à vide jusqu'à 1800 tours.

Tous les moteurs diésel peuvent fournir une puissance plus élevée à 60Hz. Si votre groupe électrogène est un peu faiblard, vous pouvez le régler sur 60Hz: cela ne joue aucun rôle pour la plupart des utilisateurs. Il n'y a que les moteurs asynchrones qui tourneront un peu plus vite et les lampes à décharge (ballast) qui auront plus difficile à s'allumer. Pas de problème pour les moteurs universels (à charbons), s'ils sont universels, c'est qu'ils peuvent fonctionner à toutes les fréquences (évitez malgré tout le 400Hz)

Si le générateur n'atteint pas sa puissance maximale (il décroche brusquement), controlez les filtres (carburant et air). Purgez l'arrivée de mazout (gazole en France). Attention, un générateur qui n'a pas fonctionné dernièrement ou qui n'a travaillé qu'à charge partielle devient fainéant. Il faut l'envoyer en salle de muscu: augmentez progressivement la charge jusqu'à 100%.

Le turbo peut également être coincé. On doit entendre le sifflement caractériqtique du turbo quand on augmente la charge.

1.3 Entretien du groupe électrogène
L'entretien et le test d'un groupe électrogène a été déplacé vers une nouvelle page. La fréquence de remplacement de l'huile y est indiquée.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's