Générateurs électriques
Entretien d'un groupe électrogène
Electricité

Un groupe électrogène doit par définition être prêt à fonctionner directement. Pour qu'il puisse démarrer au quart de tour quand c'est nécessaire, l'entretien et les tests sont importants.
-

-

Entretien d'un générateur

Si vous lisez dans le mode d'emploi de votre alternateur domestique qu'il doit régulièrement être viré pour éviter que le rotor ne s'affaise, c'est que vous êtes sur le mauvais site internet. Ce sont les très gros groupes utilisés dans les centrales électriques dont le rotor doit régulièrement être tourné pour éviter qu'il ne plie sous son propre poids.

Charge des batteries


Controle des lampes avant le démarrage.
Tout est bon, on peut y aller!

Générateur en fonctionnement: il fournit 400V (tension entre deux phases) et la fréquence est actuellement d'un peu plus de 50Hz (fonctionnement à vide). L'alternateur peut fournir 120A. Le générateur date d'août 1987.

Il est en théorie conçu pour le fonctionnement en synchronisme (plusieurs générateurs accouplés pour fournir plus de puissance), mais cette fonction n'est que rarement utilisée en pratique.

Batterie

Les groupes électrogènes utilisent généralement des batteries de camoin pour démarrer. La tension va de 12V à 48V pour les groupes plus importants. Même bien entretenues, les batteries s'usent à la longue: leur durée de vie est limitée à 4 ou 5 ans.

Il n'est pas nécessaire de maintenir la batterie constamment en charge (c'est même nocif). Avec un voltmètre précis il faut s'assurer que la tension soit toujours au dessus de 12.5V (pour une batterie de 12V). Eventuellement brancher un chargeur pour recharger la batterie. Si le groupe a 4 batteries de 12V (pour obtenir 48V) vous pouvez les charger individuellement avec un chargeur conçu pour le 12V. Il n'est même pas nécessaire de déconnecter les batteries, mais il faut que la sortie du chargeur soit totalement isolée du boitier, voyez l'exemple où ce n'est pas le cas.

Exemple d'un groupe électrogène avec 2 batteries de 12V. Lors de la charge de la batterie supérieure, il peut y avoir cours-circuit de la batterie inférieure via le boitier du chargeur ••• et le bati du groupe •••. Le négatif du chargeur ••• est en effet souvent connecté avec la masse •••. Le mieux est d'utiliser un chargeur dans un boitier plastique et de controler qu'il n'y ait pas de contact entre la masse électrique (PE) et le négatif du chargeur. Le chemin du cours-circuit est indiqué •••. Dans le doute, déconnectez toutes les batteries!

Il n'est pas possible de déterminer précisément l'état d'une batterie de démarrage. Le test de décharge lente n'est pas fiable, puisque lors du démarrage la batterie doit fournir un courant très important.

Entretien

Ne vous fiez pas au compteur horaire pour l'entretien. L'huile s'use tout autant quand le moteur ne fonctionne qu'occasionellement (c'est au moment du démarrage que la friction est la plus importante). Remplacez l'huile si elle est noire ou si elle n'a plus la bonne viscosité. Profitez-en pour également remplacer le filtre à huile.

Un groupe qui travaille uniquement comme groupe de secours (démarrages peu fréquents, rapide montée en puissance) a besoin d'un entretien plus fréquent qu'un groupe de chantier (fonctionnement régulier à charge partielle). Il faut compter 100 heures pour un groupe de secours et 500 heures pour un groupe de chantier.

Le filtre à air peut soit être lavé, soit remplacé (cela dépend du modèle). Au bout de deux ou trois lavages, il faudra malgré tout le remplacer. Un filtre bouché enpèche le bon fonctionnement du moteur: il produit beaucoup plus de suies en charge et la puissance nominale n'est pas atteinte.

Test périodique

Une fois par mois il faut tester le groupe en le faisant tourner. Laissez tourner le moteur quelques minutes à vide et puis augmentez graduellement la charge (30% ou plus).

Le moteur doit pouvoir tourner en charge pour permettre une montée normale en température. L'huile doit pouvoir atteindre sa température de fonctionnement normale pour que l'eau présente dans l'huile puisse s'évaporer. Lors de la combustion du carburant, il y a en effet formation de vapeur d'eau, et celle-ci peut former un film à la surface de l'huile.

Le fonctionnement en charge permet également d'évacuer les suies qui se déposent dans les cylindres et sur le turbo quand le moteur tourne à vide. Ces suies empèchent le moteur d'atteindre da puissance nominale quand il est sollicité.

Avant l'arrêt, il faut laisser tourner le moteur à vide pendant quelques minutes pour évacuer la chaleur.

Lors du fonctionnement à vide, la prise de charge et la diminution de la charge, il faut que la vitesse de rotation du groupe reste constante, pour obtenir une fréquence de 55 à 50Hz (marche à vide et à pleine charge). Il en va de même de la tension (240 à 220V).

Pression d'huile
Lors du démarrage, la pression d'huile est élevée (indicateur de pression d'huile au 2/3), pour diminuer quand elle a atteint sa bonne température (indicateur sur 1/3). La pression d'huile ne peut pas descendre sous 1/4 de l'indicateur: l'huile est devenue trop fluide et n'assure pas un bon graissage. La pression d'huile diminue légèrement quand la température du moteur monte.

Température d'huile
La température de l'huile dépend de la puissance que le moteur doit fournir. Si le groupe fonctionne toujours à vide, l'huile ne pourra jamais atteindre sa bonne température. La température de l'huile peut varier dans d'assez grandes limites (c'est l'huile qui sert à refroidir le turbo, et celui-ci ne fonctionne qu'en charge).

Contrairement aux moteurs de voiture, le moteur d'un groupe électrogène est surdimensionné et il n'y a pas de refroidisseur d'huile (on en trouve parfois à l'entrée du turbo).

Température de l'eau
Le circuit d'eau est équipé d'un thermostat permettant au groupe d'atteindre rapidement sa température de fonctionnement optimale (environ 80°C). La températeure ne peut pas trop varier selon la charge. Si l'eau ne chauffe que très lentement, c'est souvent que le thermostat s'ouvre trop tôt. Le radiateur évacue déjà de la chaleur alors que le moteur n'a pas encore atteint sa température de fonctionnement normale.

Tension de la batterie
En fonctionnement, la tension de la batterie doit aller rapidement à 14.0 à 14.5V, une indication qu'elle est correctement chargée (batterie de 12V). La tension ne peut pas rester aux alentours de 12V, c'est un signe que le chargeur ne fonctionne pas. Comme le groupe électrogène comsomme du courant, la tension de la batterie risque de diminuer encore plus. Dans le cas échéant, vous pouvez utiliser un chargeur externe (à la place de l'alternateur entrainé par le diésel).

Si le groupe a un indicateur du courant de batterie, celui-ci doit être maximal juste après le démarrage, pour se réduire à une faible valeur au bout de quelques minutes (et toujours rester positif).

Régulateur woodward
Le régulateur woodward fonctionne comme un régulateur de Watt mais en plus perfectionné. Il est utilisé sur les générateurs de puissance élevée (à partir de 100kW environ). Il maintient la vitesse du moteur quellle que soit la charge. Consultez la notice d'entretien pour déterminer quand l'huile du Woodward doit être remplacée (c'est de l'huile spéciale pour directions assistées).

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's