Disjoncteur différentiel
Détection des fuites électriques
Electricité
Root » Serveurs » Electro » Electricité » Fuites électriques

Le disjoncteur différentiel coupe un circuit en cas de fuites de courant. Mais comment peut-on mesurer ces fuites?
-

-

Disjoncteurs électriques


Disjoncteur différentiel (toujours équipé d'un bouton de test)


Tous les conducteurs du réseau passent par le différentiel:
les trois phases et le neutre.
La partie en rouge est la fonction de test
qui provoque un deséquilibre des courants

Une maison est souvent équipée de deux sortes de disjoncteurs: les disjoncteurs classiques qui coupent le circuit en cas de surcharge et les disjoncteurs différentiels qui coupent l'installation en cas de pertes életriques. Dans les habitations, chaque circuit a son propre disjoncteur, mais il n'y a généralement qu'un seul différentiel pour toute la maison. Quand le différentiel se déclenche, toute la maison est sans courant.

Le différentiel est placé sur l'arrivée de courant et mesure la différence de courant entre les conducteurs. Quand il y a une fuite, une partie du courant passe par la fuite et non plus par le différentiel, ce qui le fait se déclencher.

Les différentiels sont généralement fournis en deux sensibilités: 30mA et 300mA. Les différentiels de 30mA sont utilisés pour protéger les appareils dans des zones humides, tandis que le différentiel de 300mA protège toute l'installation. En cas de nouvelle construction, on recommande un circuit séparé pour l'éclairage (avec son propre différentiel), ce qui évite de plonger toute la maison dans le noir en cas de coupure du courant.

Les pertes se font entre conducteur (phase ou neutre) et la terre, que ce soit le cable de terre (PE: Protective Earth) ou un autre conducteur, par exemple les tuyauteries en cas de pertes dans un chauffe-eau électrique. La mise à la terre par un conducteur spécifique sert à protéger les utilisateurs, en évacuant le courant de fuite sans qu'une tension ne puisse se développer par rapport à la terre. En cas de branchement d'un appareil prévu pour une mise à terre sur un réseau sans prise de terre, on risque l'électrocution en cas de fuite.

Il existe des appareils sans prise à la terre: ce sont par exemple des appareils dont le boitier est complètement en plastique et qui n'ont pas de parties métalliques externes. Les petits appareils n'ont pas besoin de masse s'ils sont construits de telle manière que la distance d'un conducteur (connecté au réseau) et d'une partie métallique (pouvant être touchée par l'utilisateur) fasse au moins 4mm. Un exemple sont les chaines hifi.

Il est fort difficile de déterminer l'origine d'une perte électrique, car une maison ne dispose généralement que d'un différentiel qui coupe tout.

  • Si les coupures se produisent après une forte averse, c'est probablement causé par des parties extérieures: maisonette de jardin, éclairage extérieur, cables extérieurs, etc.

  • C'est plus facile si la coupure se produit pendant ou après l'utilisation d'un appareil ménager. Les machines à laver et les lave-vaiselles sont souvent en faute, mais on oublie aussi les fours dont la résistance de grill ou de chaleur tournante peut avoir un défaut d'isolation.

  • Les appareils fixes peuvent également avoir un défaut d'isolation: chauffe-eau électrique, installation de chauffage central, etc. C'est parfois le circulateur qui est en cause. Tous les appareils ayant un contact avec l'eau sont très fragiles.
Les électriciens découpent l'installation à partir du coffret de fusibles et mesurent chaque circuit entre le conducteur et la masse.

Les pertes n'apparaissent souvent qu'avec une tension relativement élevée: un mégohmmètre classique ne peut donc pas être utilisé. Il faut employer un contrôleur d'isolement qui produit une tension de mesure suffisamment élevée. Ce controleur (voir photo) peut générer une tension de test de 250, 500 ou 1000V.

Une indication de 14.4MΩ est une valeur sans danger. La valeur équivaut à une perte de 17µA, soit plus de mille fois moins que la sensibilité d'un différentiel.

Les appareils avec boitier en métal mais sans conducteur de masse (chaines hifi) sont souvent équipés d'une résistance de fuite entre le boitier et le réseau pour absorber l'électricité statique. La résistance a normalement une valeur standardisée de 1MΩ. Le courant est limité à une valeur très faible (sans danger), mais suffisant pour évacuer l'électricité statique. Ce n'est que si tu connectes plus de mille appareils identiques que tu risques de faire fonctionner le différentiel.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's