X-windows
un autre nom pour Ubuntu
Windows 10
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Ubuntu » Système de fichiers

Ubuntu revisited

-

-

Le cube de Compiz

Ubuntu a un inconvénient de taille pour les utilisateurs moyens: son nom, qui évoque plus une bande de sauvages somaliens pilleurs de cargos qu'un système d'exploitation high tech plus avancé que windows.

Apple, qui utilise exactement le même système d'exploitation l'a nommé OS-X, et avec raison. Il n'y a pas de différences entre OS-X et Ubuntu, à part l'emballage. Les utilisateurs sont fous de tout ce que fait Apple (on se demande pourquoi), même s'ils n'ont plus l'interface windows. Clairement le problème est une question de nom mal choisi!

Quand je répare un ordinateur (disque dur défaillant et le client n'avait évidemment pas fait de sauvegarde de son système), j'installe Ubuntu. je ne dis pas que j'ai installé Ubuntu, mais X-windows. Et content que les clients sont! Jamais leur ordinateur n'a été aussi rapide! Et il y a même une version de Office inclue! Quel service!


Le nom de X-windows n'est pas très loin de la réalité. Ubuntu utilise comme système de présentation (windows manager) X-windows. C'est encore le cas avec la version actuelle de Ubuntu (Lucid Lynx).

Si t'en a marre de l'interface graphique de Ubuntu, tu peux complètement l'adapter à tes désirs (bien plus que windows, où tu peut uniquement changer la police de caractères et le fond). Compiz est bien connu grâce à son cube qui permet de sauter d'un écran à un autre. Mais Compiz n'est pas le seul, cela va d'extrèmement simple (pour les ordinateurs de plus de 10 ans d'age) au plus complexe.

Remplacer l'interface graphique ne modifie pas le système d'exploitation sous-jacent. Il est également possible de changer de navigateur (au lieu de Nautilus, qui se plante parfois quand il doit lire un répertoire NTFS contenant des dixaines de milliers de fichiers). Cette possibilité existe aussi avec Windows (on peut remplacer l'explorateur), mais n'est pas utilisée.

La base de l'interface graphique de Ubuntu provient de Linux. A l'époque, on avait surtout des postes de travail avec écran graphique et des serveurs. Les applications tournent sur le serveur (X applications) et les postes de travail ont l'application X-server qui effectue la visualisation. La communication était une ligne sérielle et était donc optimalisée pour obtenir le meilleur résultat avec une bande passante limitée.

Le serveur (mainframe) donne des instructions graphiques que le poste de travail traduit en visualisation sur l'écran. Le poste de travail analyse les clics de la souris et les transmet au serveur. Au contraire du monde windows, il n'y a que peu de "thin clients" qui peuvent se connecter à un serveur Linux, alors que tous les systèmes Linux ont une telle interface. Les fonctionalités de l'interface me font penser à Citrix metaframe.

Cette séparation continue actuellement, même si le serveur et les applications tournent sur le même ordinateur. Les différentes applications produisent des commandes graphiques et un serveur X-windows s'occupe de la représentation graphique.

X-windows isole totalement l'hardware graphique des programmes. Direct-X (la lettre 'X' a bien du succès) qui permet la commande directe de la carte graphique n'est pas possible dans cette configuration. Direct X est souvent utilisé pour des jeux et pour montrer des films en haute définition.

Malgré cette étape obligatoire, le système fonctionne bien, mais n'est pas en mesure de répondre aux demandes quand de nombreux évenement graphiques doivent être réalisés simultanément.

L'architecture X-windows correspond fort au modèle OSI (qu'on retrouve dans les réseaux numériques). l'avantage est qu'on peut remplacer tout l'interface graphique sans devoir modifier le système d'exploitation sous-jacent: le langage graphique utilisé est en effet totalement standardisé.

Les nouvelles versions d'Ubuntu n'utiliseront plus X-windows. C'est une référence dans le monde Linux, mais malheureusement il n'est plus adapté au monde moderne où l'interface graphique doit être de plus en plus performante. C'est une des raisons pour laquelle il y a si peu de jeux sous Linux: il est très difficile d'obtenir un rendu réaliste. Je me rapelle des permiers ordinateurs Linux qui mettaient une minute à dessiner le plan en trois dimensions d'une maison: maintenant cela doit se faire en 5 secondes.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's