Ubuntu
Installation
L'alternative à Microsoft
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Ubuntu » Installation
-

-

Quand un client apporte un ordinateur défectueux, j'essaie l'appareil sous Ubuntu à partir d'une clef USB. Contrairement à windows, le démarrage ne demande que quelques secondes. Souvent il ne s'agit pas d'un problème de hardware: les documents sont à nouveau accessibles, le clavier et la souris répondent normalement, l'internet fonctionne. Tout va bien, on dirait que l'ordinateur a reçu une cure de jouvance.

Contrairement à windows qui ne te laisse pas le choix, il y a plusieurs façons d'installer Ubuntu:

  • Test drive: le système actuel n'est pas modifié, Ubuntu tourne à partir d'une clef USB
  • Dual boot: Ubuntu est installé à coté de windows, et il est possible de consulter les fichiers windows sous Ubuntu (l'inverse n'est pas possible)
  • Single install: si t'en a marre de microsoft, tu offres tout le disque dur à Ubuntu

La clef USB (ou le CD d'installation) ne contiennent qu'une série limitée de pilotes. Heureusement que tous les pilotes pour les cartes de réseau sont présents, on peut ainsi télécharger les pilotes manquants. La mise à jour des pilotes se fait automatiquement. N'oubliez pas que Ubuntu est disponible sur un seul CD, tandis que pour Windows il faut une malle pleine de DVDs.

Test drive

Cette option est interessante quand windows ne démarre plus, mais qu'il faut récupérer des photos ou d'autres documents: installez Ubuntu en mode-test à partir d'une clef USB et copiez les fichiers à sauvegarder vers un disque dur externe ou une clef usb de capacité suffisante. Ubuntu peut lire tous les formats de fichiers (FAT, NTFS, EXT et j'en passe).

Une autre application de la fonction test-drive est de controler si la panne d'un ordinateur est causée par windows ou par le hardware (les disques durs ont tendance à tomber en panne très fréquemment, et Ubuntu a d'office un programme de monitoring du disque (smart)). La perte de l'accès à l'internet est souvent causé par un anti-virus qui s'est planté.

L'installation d'Ubuntu (à partir le la version 11) s'effectue à l'arrière-plan pendant que l'utilisateur introduit ses données (nom d'utilisateur, pays, type de clavier). L'OOBE (Out Of Box Experience) si affreuse avec windows est ici un plaisir.

L'écran de base d'Ubuntu est plus efficace que celui de windows. Il y a 3 groupes:
  • Applications Tous les programmes installés sont disponibles ici, rangés par sorte: internet, travail de bureau, multimédia,... Contrairement à Microshit, il n'y a pas de liens qui disparaissent parce que le programme n'est pas utilisé suffisamment: c'est heureusement une liste statique (mais que tu peux modifier à ta guise).

  • Documents (Places dans la version anglaise) Pour accéder aux photos, aux lettres, aux downloads (ici aussi rangés par sorte). Un double clic lance l'application associée (tout comme avec windows).

  • Système Tout ce qui a un rapport avec le système se trouve centralisé ici: modifier la police de caractères standard et d'autres éléments visuels, effectuer un test complet du système, etc.

De plus en plus de clients me demandent une installation Ubuntu. Je prévois un dual boot, ainsi les clients peuvent retourner si nécessaire à Windows. Le démarrage sous Linux est super-rapide, c'est tout le contraire avec windows.

L'installateur adapte les dimensions des partitions (GParted), pour faire la même chose sous windows il te faut un logiciel payant (Partitionmagic). L'installateur installe Linux sur la nouvelle partition et installe un dual boot. Tout cela n'est pas possible sous windows (même pas si tu effectues l'installation à partir de DVDs). L'installateur windows efface tout sur son passage et efface Ubuntu s'il était présent. Par contre, l'installateur windows oublie de modifier le MBR (Master Boot Record), ce qui fait que l'ordinateur ne veut plus démarrer une fois que windows est 'installé'. C'était le cas avec certaines versions de Vista...

L'installation sous Ubuntu est rapide et toutes les fonctionnalités sont directement présentes. Ubuntu détecte sans peine les différentes cartes et installe les pilotes nécessaires (ou signale qu'il faut les télécharger parce qu'ils ne se trouvaient pas sur le CD).

Le démarrage est si rapide que la fonction d'hibernation n'a pas vraiment de sens: l'ordinateur démarre plus rapidement sans hibernate qu'avec (puisqu'il faut aller chercher le contenu de toute la mémoire, même si elle n'est pas utilisée). La fonction d'hibernation peut être interessante si tu as de nombreux documents ouverts et que tu veux continuer le travail exactement là où tu l'avais laissé.

Une première mise à jour peut demander un certain temps (le CD d'installation n'a que les pilotes de base). Si tu as modifié la langue (de l'anglais vers le français), c'est à ce moment que le changement de langue s'effectue. Il est possible de travailler normalement pendant une mise à jour (qui ne demande pas de redémarrage, encore un avantage de Linux).

L'installation de nouveaux logiciels s'effectue via le Centre de Logiciels. La liste des applications disponibles (il y en a des milliers) sont triées par sujet. Tous ces programmes sont gratuits et ne contiennent pas de malware (ils sont controlés par le team d'Ubuntu).

Ubuntu utilise un lanceur (bootloader) spécifique, GRUB (GRand Unified Bootloader) qui permet le démarrage de tous les systèmes d'exploitation qui se trouvent sur le disque dur.

Quelle version?

Il y a régulièrement des nouvelles versions qui apparaissent, permettant l'exploitation maximale des nouveaux composants comme les disques SSD. Les versions de test te permettent d'essaier les toutes dernières versions.

Les versions LTS (Long Term Support) sont les versions stables qui n'ont peut être pas toutes les fonctionalités de la toute dernière version, mais Ubuntu garantit des mises à jour pendant plus longtemp (bugfixes et autres mises à jour). Il vaut donc mieux choisir la dernière version LTS pour un poste de travail. La version actuelle (début 2012) est la version 10 (Lucid Lynx). La version suivante (Maverick Meerkat) est déjà disponible, mais il ne s'agit pas d'une version LTS (elle n'est maintenue que pendant un an au maximum). La version LTS suivante (Natty Narwhal) est dispobible en beta. Une des grandes différences entre la version 10 et 12 est le passage à un autre interface graphique (on quitte X-windows pour passer à Unity)

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-