Ubuntu
Système de fichiers
File system
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Ubuntu » Système de fichiers
L'organisation (la structure ou arborescence) de Linux ne correspond pas à celle de windows.
-

-

Voici l'arborescence de Windows, qui est basée sur l'organisation physique de l'ordinateur, avec une liste des périphériques “block devices” (les périphériques à accès direct): disques durs, disquettes, CD, DVD et cartes de mémoire. L'arborescence est simple et date du temps du système DOS. Quand tu place un fichier sur c:\ ou d:\, tu peux être sûr qu'il est stocké sur la première ou seconde partition du système.

On note l'apparition de certains répertoires (mes documents, mes documents partagés, etc) qui pointent en fait vers un répertoire situé au milieu de l'arborescence. Il s'agit d'une première application des liens symboliques.

Les versions plus récentes (Vista et Windows 7) contiennent de nombreux liens symboliques. En effet, Bill a déplacé de nombreux fichiers, mais pour éviter que des programmes plus anciens ne retrouvent plus les fichiers nécessaires, Bill a placé un lien symbolique à l'ancien endroit, qui pointe vers le nouvel endroit. A mon avis, Bill aurait mieux fait de laisser les fichiers là où ils se trouvaient...


L'accès à un répertoire partagé sous windows est très simple à partir de Ubuntu.
Il est même possible de créer un raccourcis qui pointe directement vers le répertoire windows.


Ubuntu permet d'accéder aux serveurs windows (remote desktop ou bureau à distance).
Et parmi les répertoires de l'ordinateur windows on voit l'arborescence Unix apparaitre. La compatibilité est totale.

L'arborescence Linux vous semble complexe? Regardez l'url de cette page: http://server.idemdito.org/electro/computer/ubuntu-fs.htm: sans Linux, il n'y aurait pas eu d'internet (ou en tout cas pas ouvert à tous comme nous le connaissons actuellement). Le système de réseau windows (NetBIOS) n'a pas fait long feu en comparaison de Linux, et même Microsoft s'y est mis.

Le système Linux utilise l'organisation de fichiers EXT (du mot 'extend' = extensions) mais peut lire les fichiers microsoft et autres (FAT, NTFS, HPFS et même exFAT).

L'organisation des données sous Linux est différente, et n'est pas basée sur les appareils physiques. Le but était dès l'origine de permettre aux applications d'accéder aux fichiers via des chemins virtuels. Il doit être possible d'ajouter un disque dur au système, sans que les utilisateurs ne doivent modifier les chemins d'accès. Le nouveau disque dur est tout simplement repris dans l'arborescence. L'utilisateur n'a pas à connaitre l'endroit où se trouve ses fichiers.

L'arborescence est créée au moment du démarrage: certains répertoires n'existent qu'en mémoire vive (la racine en est un).

Nautilus est le navigateur de Ubuntu, comparable au navigateur de Windows et au finder de Apple.

bin
Ce répertoire est comparable au répertoire COMMAND de DOS: on y retrouve les utilitaires qui tournent dans une fenètre de terminal (c.à.d. en mode textuel pur).
boot
les fichiers nécessaire au démarrage se trouvent ici: le bootloader, le kernel et tous les systèmes nécessaires pendant la phase de démarrage.
dev
Contient les pilotes (device drivers), ce sont des applications spéciales permettant d'accéder aux périphériques (carte graphique, carte réseau, ...)
etc
Fichiers de configuration du système pour tout le systèmes (tous les utilisateurs). Correspond à la clef de régistre HKLM (Hyve Key Local machine)
home
Répertoire "home" de l'utilisateur actuel, avec les répertoires "mes documents", "mes photos", etc, mais aussi les données des programmes (cache de l'explorateur internet, par exemple)
lib
Contient les modules (éléments de programmes standards)
media
Les périphériques externes apparaissent ici (clef usb, disques externes, etc)
mnt
Utilisé pour les mountpoints, et ici en particulier vers les fichiers partagés.
opt
Les applications qui ne sont pas installées par le package manager se retrouvent ici
proc
Inter process communication: un système de fichier virtuel pour favoriser la communication entre les différentes applications.
root
Le répertoire "home" du Superuser. Le superuser a plus de droits qu'un administrateur. Ce répertoire n'est donc pas accessible, mais tu peux te donner des super-droits avec l'instruction sudo.
sbin
Applications que seul le superuser peut lancer.
srv
Contient les répertoires de données si l'ordinateur est utilisé comme serveur (web, mail, ...)
sys
Est un système de fichiers virtuel qui contient des informations sur le système. Les paramètres du systèmes peuvent être lus comme s'il s'agissait de fichiers ordinaires. Ces fichiers n'existent jamais.
tmp
Endroit où placer les fichiers temporaires. Les applications peuvent y placer des données temporaires. Ces données ne sont pas nécessairement persistantes et peuvent être effacées au démarrage.
usr
Contient la plupart des applications. /usr/bin contient des utilitaires comme /bin. C'est une situation historique: sur les premiers ordinateurs /bin pointait vers une mémoire à tambour (plus rapide) et /usr/bin vers une mémoire à disque classique. Les commandes utilitaires les plus utilisées étaient placées sur la mémoire à tambour. Voici encore un exemple de l'arborescence Linux qui ne correspond pas à la situation physique.
var
Répertoire pour le stockage des données variables (qui peuvent souvent changer). Le système d'exploitation en tient compte et réserve suffisamment de place pour que les fichiers puissent grandir sans se fragmenter. Ce répertoire n'est jamais effacé comme le répertoire tmp.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's

-