Imprimante à jet d'encre
Mesure du niveau d'encre restant
Inkjet
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Imprimantes » Mesure du niveau d'encre


Ne vous êtes vous jamais demandé comment l'imprimante mesure la quantité d'encre qui reste dans le réservoir? Nous décrivons ici le système utilisé par Canon dans ses imprimantes avec réservoirs indépendants.

Continuer à utiliser l'imprimante avec un réservoir vide est très mauvais pour la tête d'écriture. La tête se compose de minuscules réservoirs où l'encre est portée à ébullition. La tête a besoin d'encre pour se refroidir. Sans encre, les résistances de la tête d'impression grillent presque instantanément.

Mais comment mesure-t-on le niveau d'encre? L'appareil de mesure se trouve dans le fond de l'imprimante et se compose d'un émetteur/récepteur infra-rouge (1 et 2 sur la photo). Le rayon est envoyé vers le haut.

Le chariot avec ses réservoirs passent par l'élément de mesure à chaque ligne imprimée. Chaque réservoir se compose d'un prisme miniature dans le bas de la cartouche. L'angle de réflection est différent avec une cartouche pleine ou vide. Le détecteur infra-rouge remarque la présence d'encre selon que le rayon est réfléchi ou non. Chaque cartouche à son prisme au même endroit (à gauche sur la photos des cartouches vides).

Ce détecteur permet de mesurer que le réservoir est pratiquement vide, mais cette information n'est pas suffisante en soi. Quand il n'y a plus d'encre dans la cartouche, il y en a encore dans l'éponge et cela permet d'encore imprimer de nombreuses pages.

De nombreuses imprimantes utilisent un petit processeur ou circuit de mémoire sur la cartouche qui mémorise le niveau d'encre. Ce circuit est grillé par l'imprimante quand une condition "réservoir vide" est atteinte, pour que la cartouche ne puisse plus servir.

Quand on consulte le niveau d'encre, on voit qu'il y a plus de niveaux disponible qu'un niveau "rempli" ou "vide". C'est l'imprimante qui tient le statut à jour:

  1. Le niveau est "rempli" quand on place une nouvelle cartouche.
  2. Après l'impression de quelques pages, le niveau passe à "mi-rempli" (l'imprimante compte le nombre de gouttelettes imprimées).
  3. Quand la cellule indique que le réservoir est vide, l'indication devient "presque vide".
  4. Il est encore possible d'imprimer quelques pages avec l'encre dans l'éponge (ici aussi l'imprimante compte le nombre de gouttelettes imprimées), jusqu'à l'indication "vide". L'imprimante grille alors la puce dans la cartouche pour qu'elle ne puisse plus servir.

Certaines imprimantes n'utilisent pas de puce dans la cartouche mais mémorisent le niveau de l'encre via le logiciel sur l'ordinateur (ou une petite mémoire non-volatile dans l'imprimante. Remplacer une cartouche qui indique "vide" par une cartouche qui indique "remplie" (même si elle n'est remplie qu'à moitié) remet l'indication sur "pleine" car il n'y a pas de vraie mesure du niveau, il n'y a qu'une cellule photo-électrique qui mesure la présence d'encre dans la cartouche (fonctionne tant que la phase 4 n'est pas atteinte).

Tant que le statut "presque vide" (3) n'est pas atteint, tu peux continuer à imprimer. Des petits bricoleurs remplacent les cartouches à jeter par un système de tuyaux et de réservoirs externes (CIS ou Continu Ink System). L'imprimante est devenue pratiquement éternelle (les têtes d'impressions tiennent bien le coup si elles sont utilisées correctement).

Le truc du fusible ou du du circuit imprimé qui est grillé existe déjà des dixaines d'années sous différentes versions. Je me rapelle d'une imprimante fax laser qui avait un minuscule fusible en verre de 100mA qui grillait au bout de 2000 pages. Il suffisait de remplacer le fusible pour encore imprimer plusieurs centaines de pages.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's