Acer Veriton N260
Idéal pour un serveur internet
Nettop
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Nettop

Mon serveur web (qui présente ces pages) est un tout petit ordinateur miniature qui ne consomme presque rien: c'est l'idéal car l'appareil est en fonction 24 heures sur 24.
-

-


Le disque dur d'origine a directement été remplacé par un SSD


Le serveur internet au complet, avec un disque externe pour la sauvegarde

“Less is more”

Qui a dit qu'il faut un ordinateur très puissant comme serveur web et mail?
Les rangées d'ordinateurs dans des rack spéciaux, c'est bon pour de la science fiction. Les ordinateurs actuels sont suffisamment puissants.

Nettop

Un nettop est un petit ordinateur de bureau, plus petit qu'un ordinateur SFF (Small Form Factor). A l'intérieur, il ressemble plus à un netbook qu'à un ordinateur de bureau classique. Et pourtant, il s'agit d'un ordinateur complet qui peut très bien servir comme serveur web et mail.

Le système d'exploitation est windows XP. Il s'agit de la version Pro, tu disposes donc d'un bureau à distance, très utile dans le cas d'un serveur. L'ordinateur tourne aussi bien sous Linux (j'ai essayé avec Ubuntu).

L'ordinateur disposait à l'origine d'un disque dur de 2.5 pouces de 160GB que j'ai directement remplacé par un disque SSD qui n'a pas de pièces en mouvement et qui est donc pratiquement inusable (puisqu'un serveur fonctionne souvent en lecture). L'utilisation d'un disque SSD rend le système très rapide.

Le Acer Veriton N260 a un processeur dual core de type Intel Atom N280 tournant à 1.66GHz (moins rapide qu'un ordinateur basique, mais bien suffisant pour un serveur: mon premier serveur internet était un Pentium-II tournant à 600MHz alors que les processeurs n'étaient pas dual ou quad core). Ce premier serveur web a servi presque dix ans!

La carte graphique est le point faible: c'est évidemment pas un ordinateur qu'on pourra utiliser pour des jeux en 3D. L'ordinateur peine aussi avec la reproduction de vidéos.

Pour une application comme serveur, il ne faut pas d'une carte graphique super-puissante (qui te bouffe 50% du courant et a besoin de son propre ventilateur pour évacuer la chaleur).

L'ordinateur permet une résolution de 2560 * 1600 pixels sur deux écrans (donc en fait 2560 × 3200 pixels). C'est l'idéal pour le développeur d'applications: tu code l'application sur un écran et tu la testes sur le second écran.

La puissance de calcul correspond à un ordinateur de 2005 (alors que le Veriton date de 2008). Le système dispose de 2GB DDR-2 (le maximum), mais c'est assez (j'utilise même 32MB comme disque virtuel pour stocker les pages internet temporaires et les logs). J'utilise à peine un peu plus de 300MB quand toutes les applications nécessaires tournent.

Les dimensions sont interessantes: un peu plus grand que mon modem et même plus petit que mon routeur. La dernière photo montre le serveur complet avec un disque dur externe (connecté via un adapteur SATA - USB). Ce disque dur externe sert à la sauvegarde et n'est mis sous tension qu'une fois par jour pendant les 15 minutes que durent la copie du système.

Le facteur limitatif dans une application internet, c'est souvent la bande passante (capacité de la connection à l'internet), pas la puissance de calcul du serveur. De nombreux routers tournent sous Linux et il est possible de les flasher pour en faire un serveur web. La plupart des routeurs ont d'ailleurs un petit serveur web permettant de modifier facilement les paramètres. Si un routeur avec une capacité de calcul très limitée peut servir de serveur web, un ordinateur plus puissant le peut aussi.

Ce qui manque au nettop Veriton N260G est une connection sans fil à l'internet; c'est un manque qui se fait sentir pour un ordinateur très portable. Pourtant, il est possible de monter une carte Wifi dans l'ordinateur (même modèle que les cartes utilisées dans les ordinateurs portables, on voit le connecteur sur la première image, tout juste au dessus du disque dur). Pour un serveur, une connection sans fil est moins importante.

Le Veriton a été critiqué de son temps pour ses possibilités graphiques limitées: le processeur graphique est lent et le rendu d'une page donne l'impression de travailler avec un bureau à distance (remote desktop).

Ces limitations n'ont aucune influence sur un serveur. Ce qui compte, c'est la consommation électrique, et elle est très faible (environ 15W avec un disque dur classique, environ 11W avec un SSD). Un ordinateur normal (windows XP) consomme environ 45W et pour un ordinateur tournant Vista ou Windows 7 il faut compter le double. Une consommation moindre signifie moins de frais d'électricité et moins d'usure (condensateur électrolytiques déssechés). L'ordinateur est donc très fiable. J'en connais un qui tourne depuis 2008 dans un environnement assez rude (controlleur d'un panneau d'indication en rue).

L'Acer a aussi ses points négatifs: il n'y a qu'une connection SATA et il est difficile de remplacer le disque dur (il faut tout démonter pour accéder aux vis qui fixent le disque dur à la carte-mère). J'ai fixé le nouveau disque dur avec du papier collant double face.

De plus, quand tu démarres d'USB (lecteur de DVD externe) il y a le disque dur qui disparait brusquement. Cela pose problème s'il faut faire une réinstallation du système à partir d'un DVD (c'est pour cela que j'ai directement fait une image de la configuration de base en bon état). Ce problème est inexistant avec Linux.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's