Tout sur les disques durs
Le formatage, la sauvegarde, smart, etc
Disques durs
Root » Serveurs » Electro-ménager » Ordinateurs » Index disques durs
-

-


Un disque dur "solid state"
avec interface IDE (parallèle).
La capacité de ce disque est de 32GB,
mais c'est amplement suffisant
pour des applications techniques
(kiosque, commande de machines, serveur,...)

Historique des disques durs et des disquettes
L'historique des disques durs, à partir des mémoires à tambour utilisées sur le premiers ordinateurs, en passant par les premiers disques durs pour ordinateurs personnels jusqu'aux disques modernes.

L'organisation interne (index)
Les données présentes sur le disque dur sont accédés en blocs; c'est l'adressage élémentaire, qui correspond à l'adressage physique CHS (Cylinder/Head/Sector). De l'autre coté, les utilisateurs accèdent aux données via des fichiers: c'est l'adressage logique.

Pour permettre cet accès, il faut une organisation du disque dur: c'est le formatage qui sert à mettre de la structure dans l'adressage physique (linéaire). Un disque dur est normalement divisé en partitions. On parle souvent aussi de volumes... mais quelle est la différence?

SMART (index)
Les disques durs tiennent leur état physique à jour (vitesse de démarrage, d'accès, nombres d'erreurs à la lecture,...). Tous ces paramètres sont disponibles, hélas Microsoft Windows ne les remarque pas. Ou si, il les remarque, mais quand il est trop tard et que le disque dur n'est plus accessible.

Même les disques SSD tiennent des paramètres SSD à jour pour indiquer l'usure des cellules de mémoire (elles s'usent en écriture).

RAID (index)
Le système RAID (surtout utilisé dans les serveurs) utilise plusieurs disques identiques qui sont utilisés simultanément. Le but est un gain de vitesse et/ou une fiabilité accrue.

SSD (index)
Les “Solid State Disk” sont des mémoires qui fonctionnent comme des disques durs classique (utilisant le même protocole et le même interface): ils sont donc totalement compatibles. Mais quels sont les avantages et les inconvénients d'un tel disque "statique"? Peut-il toujours avantageusement remplacer un disque classique?

Data recovery
La récupération de données (fichiers) d'un disque dur défectueux est souvent possible.

Le fonctionnement d'un disque dur et
L'encodage des données
Comment les données sont placées sur le disque dur (des milliers de données par millimètre carré)? Comment s'effectue le suivi de la piste?

Disque dur externe à
connection USB ou
connection réseau
Ces enceintes existent en deux formats (3.5 et 2.5 inch) et avec deux types de connection: usb ou réseau. On trouve facilement des encientes vides permettant d'utiliser à nouveau un disque dur en provenance d'un ordinateur portable défectueux.

Utiliser un disque Quickview dans un ordinateur
Ces disques de récupération en provenance d'un enregistreur vidéo numérique peuvent être utilisés dans un ordinateur normal, mais il n'est pas possible de récupérer les programmes enregistrés.

Interface EIDE - SATA

L'interface SATA-EIDE permet d'utiliser les nouveaux disques (qu'on ne trouve plus qu'avec des connections SATA) sur des ordinateurs plus anciens qui n'ont que des connections EIDE.

Contrairement à un adapteur SATA-USB (plus courant), cet adapteur permet également de faire démarrer l'ordinateur via le disque connecté. En effet, la plupart des ordinateurs de la période EIDE ne permettent pas le démarrage via USB.

La compatibilité ne se limite pas à l'hardware: certains systèmes d'exploitation plus anciens comme windows 2000 ne permettent pas d'utiliser des disques SATA (qui n'existaient pas à l'époque). L'interface fait la conversion, et c'est comme si le logiciel communiquait avec un disque EIDE.

L'interface permet naturellement aussi l'utilisation de disque SSD plus rapides. Une capacité très élevée n'est pas nécessaire pour ces systèmes d'exploitation (du temps de windows 98, la capacité d'un disque dur était inférieure à 10GB!). Le grand avantage de ces systèmes d'exploitation plus anciens, c'est qu'ils n'écrivent pas continuellement vers le disque dur. Un disque SSD est donc parfait!

L'interface permet d'utiliser aussi bien des disques au format 2.5inch que 3.5inch, la connection SATA étant identique.

Firmware

Les disques durs ont un double firmware: le firmware "basic", stocké dans une puce de mémoire ROM, qui permet de lire les données du disque. Le firmware plus élaboré est stocké sur le disque même (dans une partie réservée non accessible normalement). Cela permet une modification du firmware sans devoir changer de puce de mémoire ROM.

Ce firmware permet entre autre la communication avec l'ordinateur. Si le firmware ne peut plus être lu (disque défectueux) il n'y a plus de communication avec l'ordinateur: le disque n'apparait plus dans le système d'exploitation.

Disques 2.5 pouces haute capacité

La plupart des disques durs de 2.5 inch de capacité élevée (1 ou 2 T en ce début de 2018) n'ont pas les caractéristiques escomptées. La vitesse de transfert théorique devrait être de 100MB/sec environ (pour des données contigues), mais en pratique la vitesse de transfert est de moitié, si pas du tiers.

La raison est que le disque doit effectuer plusieurs opérations de lecture pour pouvoir lire correctement les données. Et comme le disque ne peut effectuer qu'une seule lecture par rotation, il y a donc un temps de latence important. Ce problème se pose avec pratiquement tous les disques durs, il n'y en a pas de meilleurs. Pour les capacités jusqu'à 1TB, passez au SSD, il y en a déjà pour moins de 300€.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's