Téléviseurs 3D
Les différentes technologies
TechTalk
Root » Serveurs » Electro-ménager » Audio-vidéo » Téléviseurs 3D

Technique



L'ancètre...


L'ancien systèma basé sur les anaglyphes

L'enregistrement et la reproduction de programmes en relief n'est pas neuf. Des films en relief étaient déjà produits il y a près de cent ans.

Tous les systèmes se basent sur une image différente pour chaque oeil, mais chaque système utilise une méthode incompatible.

Anaglyphes

Le système le plus ancien et le plus connu se base sur les anaglyphes, qui se compose de deux images superposées rouge et cyan (on a utilisé d'autres couleurs). Des lunettes à filtre coloré permet de séparer les deux images au niveau des yeux. L'effet de relief est limité et disparait quand il n'y a plus de composante rouge ou bleue. Ce système produit un rendu des couleurs très mauvais.

Filtre polarisant et
filtre à peigne

Un système plus évolué utilise des lunettes à verre polarisé et un projecteur adapté. L'écran se compose d'une feuille d'aluminium qui garde la polarisation de l'image. Le rendu des couleurs est bien meilleur parce qu'il n'est pas fait usage de filtres colorés. L'effet de relief est plus stable et ne dépend plus du contenu de l'image. L'effet 3D se perd quand l'utilisateur penche la tête.

Un système équivalent utilise des lunettes à filtre dichroïde et combine les avantages du système à anaglyphes (pas d'écran spécial nécessaire) et celui du système polarisant (meilleur rendu). Un filtre dichroïde ou filtre en peigne laisse passer certaines couleurs et en bloque d'autres. Les deux filtres sont conçus pour que chaque oeil recoive environ la même teinte: un filtre laissera passer le rouge, jaune et bleu, tandis que l'autre laissera passer l'orange, le vert et le violet (dans les deux cas, l'image obtenue par chaque oeil n'a pas de dominance colorée). Dans le cas de téléviseurs, il faut un paneau LCD avec 6 filtres couleur au lieu de 3 comme actuellement. Ce système a uniquement été utilisé pour des projecteurs.


Barrière de parallaxe


Optique lenticulaire

Alternate frame sequencing

Le système qui est utilisé en pratique est le système à occultations alternées. Les lunettes ne se composent pas simplement d'un filtre, mais d'un système actif (un écran LCD qui devient alternativement transparant et opaque).

Le téléviseur produit alternativement une image pour l'oeil gauche et droit. Les lunettes actives recoivent un signal de synchronisation (infra-rouge) du téléviseur. Les téléviseurs existants ne peuvent pas être adaptés, car la vitesse de renouvellement nécessaire est trop élevée pour les panneaux utilisant la technologie standard.

Ce système a plusieurs inconvénients: il faut des lunettes actives (équipées d'un accu, ce qui les rend peu confortables). L'image est plus foncée, ce qui fait que le téléviseur doit produire plus de lumière (et consomme donc le double). Mais c'est le système qui est actuellement (2015) le mieux au point.

On recherche toujours des systèmes qui utilisent des lunettes passives (simples filtres) ou on essaie de se passer totalement de lunettes.

Autostereo

Ces systèmes se passent de lunettes. L'écran est construit de telle façon que chaque oeil reçoit une image différente. L'effet est maximal à un endroit donné et disparait aux autres endroits.

Le système à barrière de parallaxe est déjà utilisé dans certaines voitures: le conducteur reçoit une image du navigateur, tandis que le passager peut visionner un film. Il ne s'agit pas ici d'un effet 3D, mais de deux programmes différents. La résolution est réduite de moitié puisque chaque pixel est envoyé soit à l'un, soit à l'autre utilisateur.

Les optiques lenticulaires utilisent une optique longitudinale pour envoyer des images différentes selon le point de vue. Ce système était utilisé jadis dans des cartes-vues pour produire deux images selon la position de la carte-vue.

Tous ces systèmes dépendent de la position du spectateur. Les positions où l'image stéréophonique apparait sont limitées. C'est ce système qui provoque le plus de malaises à cause de l'effet qui apparait et disparait.

Deux programmes simultanés sur une télé

Le système à occultations alternées est bien au point et permet deux images totalement indépendantes, si bien qu'il est même possible de montrer deux programmes différents sur un seul écran (Smart Dual View chez Samsung).

Il y a 30 ans, nous avions les téléviseurs avec son stéréo ou bilingue où on pouvait avoir un programme avec son stéréo ou une seconde langue, maintenant nous pouvons avoir une image stéréoscopique ou un second programme.

Inconvénients de la télévision en 3D

La télévision en 3D est comparable à la télévision à écran large à ses débuts: personne n'est vraiment interessé et il n'y a pas de programmes adaptés. Il s'agit plus d'une stratégie de vente que d'un avantage évident: "Nous avons la couleur! Nous avons un écran large! Nous avons le relief!" Alors que les émissions en couleurs sont 100% compatibles avec les téléviseurs monochromes, ce n'est plus le cas avec une image stéréoscopique. La couleur apportait un plus évident en comparaison des programmes noir et blanc, tandis que l'avantage du relief est limité et oblige à utiliser des lunettes peu confortables.

Chaque fabricant est en train de développer sa technologie propre, sans qu'il n'y ait de standard. Les opérateurs (producteurs, distributeurs,...) ont investi dans la technologie HDTV et n'ont pas envie de repasser à la caisse pour une technologie peu prometteuse.

Pas compatible avec la télévision normale

Il n'y a pas de compatibilité avec les systèmes existants, puisqu'on produit deux images indépendantes, alors que la couleur (NTSC, PAL ou SECAM) ne fait qu'ajouter un plus et reste totalement compatible avec les récepteurs monochromes. C'est la raison du succès de la couleur: un avantage évident est la possibilité de migrer d'une technologie à la suivante à son aise (aussi bien pour les téléspectateurs que pour les producteurs et les distributeurs).

L'avenir ?

Le marché de la télévision en 3D semble atteindre un plateau. Des trucs spéciaux (comme le Smart Dual View) pourraient rendre un nouveau souffle au système, car ici il s'agit de transmettre deux programmes sur un seul écran: il n'y a donc pas de modififications à apporter au réseau de distribution et les producteurs ne doivent pas investir dans des systèmes en relief: le téléviseur est simplement équipé de deux récepteurs.

L'avenir est plutôt à la télévision intelligente qui permet de voir des programmes issus de différentes sources: bluray, clef usb, télédistribution, internet,... La télé devient en fait un terminal d'ordinateur.

Links to relevant pages - Liens vers d'autres pages au contenu similaire - Links naar gelijkaardige pagina's